Commentaire sur une vidéo postée sur facebook, montrant une bagarre entre un élève et son prof à Tlemcen (par M.S LAMARA)

Publié le par LAGHOUATI

Commentaire sur une vidéo postée sur facebook, montrant une bagarre entre un élève et son prof à Tlemcen (par M.S LAMARA) 
 

 

 
"Il n' y a pas lieu de s'étonner. Quand dans la famille même, le fils n'a pas de respect pour ses parents et ces derniers de la considération pour leur progéniture, quand les voisins se vouent une haine gratuite, quand l'État foule au pied les lois et règlements par lui même élaborés, quand l'insulte et la discorde s'installent dans les ménages, quand les vertus civiques ne sont plus enseignées, quand la roublardise est confondue avec l'intelligence, quand le mérite devient une tare...Que voulez vous que l'école soit? Elle devient forcément le réceptacle de toutes les dérives et une arène des fantasmes d'une société où toutes les normes trouvent matière à se déliter. Car dans ces temples dits du savoir on ne façonne plus, pour paraphraser Montaigne, des têtes bien faites, mais des têtes bien pleines, submergées de redoutables bravades destructrices glanées à tour de bras par des écoliers que la civilisation ravageuse de la communication a, en l'absence de la modération parentale, transformés en de véritables zombies. Ce désastre a un nom: anomie"

 

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article

Taha 23/02/2015 22:15

Salam, vous avez bien raison. Toutes les valeurs, tous les préceptes n'ont plus de sens. Certains disent que tout est à l'envers, je dirai plutôt que les "bonnes choses" ont tendance à disparaitre. Elles ne sont meme pas à l'envers car elles existeraient. Merci.

Mustapha 23/02/2015 22:12

Triste époque....Je me rappelle du jour où j'ai failli passer sous la roue d'une charrette après avoir trébuché, en voyant Si H'meida Kada Allah yarahmou en compagnie de mon père. Le fait de l'avoir vu m'avait glacé le sang....La magistrale gifle, qui n'en a pas goûté ?

Benbehaz Kaddour 23/02/2015 19:41

Commentaire qui illustre d'une manière magistrale la société nouvelle créée chez nous depuis si longtemps et pourtant ... beaucoup de penseurs avaient tiré la sonnette d'alarme ... j'ose citer feu Mostefa Lacheraf , ancien ministre de l'Education Nationale , auteur de " Algérie , Nation et Société " ... Eh oui , c'est ça l' " homme nouveau qu'on a créé " ... ce n'est certes pas ce que voulait le Président défunt Houari Boumédiène ... mais le résultat est là ...

lamara 23/02/2015 21:15

Très juste Kaddour. Tu as bien fait de citer Mostefa Lachraf. Un monument. Il était en avance sut son temps pour avoir antipé sur les dangers qui guettaient l'école algérienne aujourd'hui infantilisée et désemparée par le nationalisme arabe littéraire nous ayant accoutumés à pleurer sur les ruines d'un passé revolu. Il était le seul ministre, qui peut être mieux que Bourguiba, a dévelppé un plaidoyer pour un enseignement dynamique ouvert sur l'univesalité sans rupture avec les référents identotaires. On ne l'a pas écouté. Pis il a été voué à la vindicte publique. Un avanie qui lui a fait tant mal. Ainsi est notre pays, ainsi est notre système, il donne la primauté à la médiocrité et refuse le débat contradictoire générateur de lumière et de consensus fructueux. Me3zat walaw tarou.