Lettre de félicitations de Hadj K.Benbehaz à Hadj M.Kazi

Publié le par LAGHOUATI

Lettre de félicitations de Hadj K.Benbehaz à Hadj M.KaziLettre de félicitations de Hadj K.Benbehaz à Hadj M.Kazi

 Benbehaz  Hadj Kaddour                            Laghouat, le 28 février 2014

Inspecteur de l'Education Nationale

    en Retraite

     Laghouat     

                                             A Monsieur Kazi Hadj Mahmoud

                                                          Auteur de l'ouvrage :

                                       "Laghouat, dignité et fierté pour l'éternité"

                                                                Laghouat

 

       Mon Cher Hadj Mahmoud,

 

       Tout d'abord, je tiens à vous adresser mes très sincères félicitations pour la publication du votre second ouvrage intitulé : "Laghouat, dignité et fierté pour l'éternité". Cette parution peut vous remplir d'une certaine fierté car elle est, je le sais, le couronnement d'un travail de réflexion et de recherche assidues.

 

     Quand j'ai eu le plaisir de lire ce livre sur notre belle cité que vous décrivez si bien, je n'ai pu m'empêcher d'être transporté dans le temps et dans l'espace, oui je dis bien l'espace de ses beaux jardins, de ses séguias et si ma lettre vous arrive en retard, c'est parce  qu'un tel ouvrage mérite d'être apprécié et dégusté lentement, tellement chaque mot, chaque phrase nous interpelle et évoque en nous un souvenir très cher.

 

  J'ai été ensuite très ému de retrouver l'histoire de Laghouat, sa monographie, ses quartiers et ses portes illustres, ses coutumes et traditions, son agriculture, ses moudhahidines, ses poètes, ses administrations à travers le temps et auxquelles vous vous êtes voué corps et âme, leur offrant toute votre jeunesse et votre énergie.

 

   Enfin, je voudrais que vous acceptiez mes vifs remerciements pour l'honneur que vous m'avez fait en publiant ma biographie et celle de mon feu père, qui vouait beaucoup de respect et vous admirait pour votre culture, votre dynamisme, votre énergie et votre courage pendant l'occupation coloniale, alors que vous étiez un jeune fonctionnaire plein de talent et de délicatesse envers vos compatriotes.

 

   Veuillez croire, mon cher ami, en l'expression de ma parfaite considération.

 

                               Benbehaz Hadj Kaddour

 

 

Publié dans MAHMOUD KAZI

Commenter cet article

lamara 28/02/2015 14:37

Il le mérite bien notre distingué Mahmoud que j'ai côtoyé de si près. je l'appelais affectueusement le "fennec" en rapport avec son intelligence et sa perspicacité. C'est un "orpailleur" hors pair des trésors enfouis dans les antiques archives négligées par les administrations où il a exercé avec fidélité et abnégation. Il était pour moi, une source inépuisable pour donner du relief à mes articles de presse. Mon cher Kaddour, tu m'offres une occasion supplémentaire pour exprimer mon admiration et ma gratitude à ce laghouati d'exception qui a eu le mérite d'exhumer de l'oubli les pans les plus prestigieux de la ville des illustres Sidi El Hadj Aïssa et Abdallah Benkeriou.MSL