Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15

Publié le par LAGHOUATI

Par une très belle journée printanière : un beau soleil, une température idéale et pas le moindre souffle de vent . De quoi pouvoir marcher sans être gêné ni par le froid ni par le vent , un temps vraiment idéal.

J’ai marché quelques pas et je n’ai pas tardé à faire deux belles rencontres :

  • La première avec Abdesslam Souati , le fils de notre vieil ami disparu hadj Mohamed Allah yarahmou, accompagné de ses deux enfants , Ahmed et Mohamed . Lui aussi, a eu la belle idée de faire profiter ses enfants de cette belle journée.
  • La deuxième avec notre jeune voisin Toufik Bettira , le propriétaire de notre ami le fameux chat qui s’est illustré dans le retentissant procès qui nous a opposés. Kiki ( c’est comme ça que ses copains l’appellent) était en train de s’occuper de ses oiseaux qu’il a sortis pour prendre l’air et se laver à la fontaine de la cité. Il en était tout fier , ils sont quatre , leur valeur marchande est de quatre millions de cts et il a bon espoir  qu’elle augmentera avec l’âge .

Une fois rentré chez moi vers midi , je me suis empressé d’allumer la télé pour regarder l’émission de canal Algérie qui diffusait un petit reportage sur Z’gag el Hejjaj .Nos amis hadj Ahmed Mechattah et hadj Mohamed Chettih  y ont parlé de l’historique de ce vieux quartier de la ville et de si Hadj Abdelkader Mechattah ( père de si hadj Ahmed, Allah yarahmou), connu pour être le premier libraire de la ville et le premier correspondant de presse.

 

Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15
Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15
Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15
Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15
Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15
Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15
Quotidien d'un retraité : matinée du 4 3 15

Commenter cet article