Évocation avec Hadj Djelloul de souvenirs datant de plus d'un demi-siècle

Publié le par LAGHOUATI

Une foule immense a fait ses adieux à notre défunt , le vénérable hadj Benabdallah FERHAT au cimetière de Kasr el Bezaim. J’y ai rencontré beaucoup de ses proches et parents notamment mes vieux amis Mabrouk ben Mohamed ,Lakhdar ben Aissa , hadj Djelloul ben Zighem et Madani, Arezki Bouhamam , Naimi Zaidi ….

La rencontre la plus émouvante a été celle avec si hadj DJELLOUL qui a été mon maitre d’internat il y a plus d’un demi-siècle au lycée de Boufarik . Hadj Djelloul est le frère du défunt .

Hadj Djelloul était fier de ses origines Laghouaties  et le montrait  à tout le monde  au point où il s’alignait avec l’équipe de foot de  Laghouat  , composé seulement de potaches. Si Djelloul était avant tout le monde pour conduire l’équipe  contre ses adversaires : les équipes d’Alger, de Batna , de la Mitidja ;.

Il était un véritable battant qui se dépensait sans compter pour vaincre . Il n’acceptait pas facilement la défaite et nous traitait de tous les noms si , de temps à autre , nous nous faisions battre. Il faut dire que notre équipe avait une très fière allure , composée de garçons de 15-17 ans. Il y  avait déjà des garçons qui se sont illustrés ensuite à la JSML tels que feu Ahmed Benhouache , son frère Omar , Mabrouk Ferhat . Les matchs étaient passionnés et farouches et aucun pardon n’était toléré . Nous avions donné à si Djelloul le pseudo de « Djelloul l’aviation » parce que quand il courrait il déployait ses deux bras à l’horizontale , donnant l’impression qu’il imitait un vol d’avion.

  • Si Djelloul savez-vous comment on vous appelait au lycée de Boufarik , il y a de cela plus de 50 ans ?
  • Si Djelloul , hésitant légèrement , a fini par répondre avec une petite pointe timide : euh….Euh….Oui….J’ai bien fini par le savoir ….On m’appelait « l’aviation »

 

De gauche à droite Tahar BOUDERBALA, Djelloul FERHAT et Mabrouk FERHAT
De gauche à droite Tahar BOUDERBALA, Djelloul FERHAT et Mabrouk FERHAT

De gauche à droite Tahar BOUDERBALA, Djelloul FERHAT et Mabrouk FERHAT

Cimetière des Ouled Aissa Ben Ali, là où la famille Ferhat enterre ses morts.

Cimetière des Ouled Aissa Ben Ali, là où la famille Ferhat enterre ses morts.

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 01/10/2015 18:28

صادق العزاء و خالص الدعاء راجين من الله عز وجل أن يتغمد روح الفقيد برحمته الواسعة و يسكنه فسيح جنانه و يلهم ذويه الصبر و السلوان.
"وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِّنَ الْخَوْفْ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِّنَ الأَمْوَالِ وَالأنفُسِ وَالثَّمَرَاتِ وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ ، الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ قَالُواْ إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ ، أُوْلَئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِّن رَّبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُهْتَدُونَ، "
"كُلُّ مَنْ عَلَيْهَا فَانٍ، وَيَبْقَى وَجْهُ رَبِّكَ ذُو الْجَلالِ وَالإِكْرَامِ ،"
"نَحْنُ قَدَّرْنَا بَيْنَكُمُ الْمَوْتَ وَمَا نَحْنُ بِمَسْبُوقِينَ "
" يَا أَيَّتُهَا النَّفْسُ الْمُطْمَئِنَّةُ، ارْجِعِي إِلَى رَبِّكِ رَاضِيَةً مَّرْضِيَّةً، فَادْخُلِي فِي عِبَادِي، وَادْخُلِي جَنَّتِي، "