LAGHOUAT/COMMERCE PEINES D EMPRISONNEMENT POUR SPECULATION SUR PRODUITS SOUS TENSION LAGHOUAT, 11/11/1986 (APS

Publié le par LAGHOUATI

L’HISTOIRE RECENTE DE LAGHOUAT A TRAVERS LE FIL DE L’APS

Par Mohammed-Seddik-LAMARA (ancien correspondant de  l’APS de 1976 à 1989)

 

Ce la s’est passé le 10 novembre 1986 à une époque où l’autorité menait un tant soi peu à l’ordre

 

APS 01

LAGHOUAT/COMMERCE

PEINES D EMPRISONNEMENT POUR SPECULATION SUR PRODUITS SOUS TENSION

LAGHOUAT, 11/11/1986 (APS)

LA CHAMBRE PENALE DE LA COUR DE LAGHOUAT A, DANS SON AUDIENCE DU 10/11/1986 PRONONCE PLUSIEURS CONDAMNATIONS A L ENCONTRE DE SPECULATEURS SUR DES PRODUITS SOUS TENSION.

DEHABAZI BENCHAA, 30 ANS, COMMERCANT A L ETAL A LAGHOUAT A ETE CONDAMNE A UNE ANNEE FERME D EMPRISONNEMENT, 50.000 DINARS D AMENDE ET A UNE INTERDICTION DE 10 ANS D EXERCICE DE TOUTE ACTIVITE COMMERCIALE. SPECULATION SUR DIVERS PRODUITS ELECTRIQUES, ELECTRONIQUES, ELECTROMENAGERS  DE QUINCAILLERIE ET PIECES DETACHEES AUTO ECOULES AU MARCHE NOIR A DES PRIX PROHIBITIFS, TELS SONT, ENTRE AUTRES, LES GRIEFS RETENUS CONTRE CET ETALAGISTE BIEN CONNU SUR LA PLACE PUBLIQUE. LE MIS EN CAUSE DISSIMULAIT  CE STOCK HETEROCLITE  DANS UNE CACHE QUI AVAIT ETE MISE A JOUR PAR LES SERVICES DE SECURITE.

SOUHIL FOUAD, 31 ANS DEMEURANT A BORDJ BOU ARRERIDJ ET COINCULPE DU PREMIER CITE AUQUEL IL AVAIT FOURNI  UN IMPORTANT LOT DE MARCHANDISES RARES SUR LE MARCHE A, QUANT A LUI, ETE CONDAMNE A SIX MOIS DE PRISON FERME ET A UNE AMENDE DE 10.000 DINARS. LA COUR A, EN OUTRE, ORDONNE LA SAISIE DU CORPS DU DELIT.

NEDJAI MOHAMED, 46 ANS, DEMEURANT A BIR EL ANAT (WILAYA DE M SILA), A, POUR SA PART, ETE CONDAMNE PAR LA MEME JURIDICTION  A QUATRE MOIS D EMPRISONNEMENT FERME  ET 5000 DINARS D AMENDE, PEINES ASSORTIES D UNE INTERDICTION D EXERCER DURANT CINQ ANS TOUTE ACTIVITE COMMERCIALE. SOUS COUVERT DE SON ACTIVITE DE MARCHAND AMBULANT, LE MIS EN CAUSE A ETE ARRETE EN FLAGRANT DELIT DE REVENTE SPECULATIVE DE CAFE VERT ET DE PILES PLATES.

(APS)/MSL/03

 

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article