LAGHOUAT/FAITS ET MEFAITS LAGHOUAT : IL DEROBE 82 MILLIONS DE CENTIMES DE LA SOCIETE Où IL ETAIT APPRENTI

Publié le par LAGHOUATI

    L’HISTOIRE RECENTE DE LAGHOUAT A TRAVERS LE FIL DE L’APS

Par Mohammed-Seddik-LAMARA (ancien correspondant de  l’APS de 1976 à 1989)

 

Cela s’est passé le 14 février 1983

 

APS 02

LAGHOUAT/FAITS ET MEFAITS

LAGHOUAT : IL DEROBE 82 MILLIONS DE CENTIMES DE LA SOCIETE OU IL ETAIT APPRENTI

 

LAGHOUAT, 14/11/1983 (APS)

 

VOLEUR APPRENTI  OU APPRENTI VOLEUR ? DANS TOUS LES CAS DE FIGURE, UNE TELLE CONFUSION DES GENRES N A PAS DU DERANGER L ENTENDEMENT DU JEUNE A.M AGE DE 17 ANS QUI EST PARVENU, DERNIEREMENT, A DEROBER, SANS TROP SE DONNER DE PEINE, LA PAYE MENSUELLE DES  TRAVAILLEURS DE L ENTREPRISE COMMUNALE DES TRAVAUX PUBLICS DE LAGHOUAT ( ENCOTRAP) OU IL ETAIT APPRENTI.

LES FAITS REMONTENT A LA NUIT DU 6 AU 7 NOVEMBRE A LA FAVEUR DE LAQUELLE LE JEUNE A.M A REUSSI A ESCALADER LA HAUTE CLOTURE DE L ENTREPRISE AVANT DE DEFONCER LA PORTE DU SERVICE DE COMPTABILITE D OU IL A EMPORTE LA CAISSE METALLIQUE CONTENANT LES SALAIRES DES EMPLOYES EVALUES A 82 MILLIONS DE CENTIMES. LE GARDIEN DE NUIT A CONFIE NE S ETRE RENDU COMPTE DU FORFAIT QU A L AUBE.

LES LIMIERS DE LA POLICE JUDICIAIRE ON D ABORD ORIENTE LEUR ENQUETE EN DIRECTION DU COMPTABLE ET DU CAISSIER DE L UNITE AVANT DE L ORIENTER SUR LE JEUNE APPRENTI PLACE DEPUIS SIX MOIS  A L ENCOTRAP POUR SUIVRE UN STAGE DANS L ATELIER DE MENUISERIE DANS LE CADRE DE LA FORMATION EN ENTREPRISE.

CONNU DES SERVICES DE POLICE POUR DES FAITS SIMILAIRES, LE JEUNE A.M N A PAS TARDE A FAIRE DES AVEUX AUX ENQUETEURS A QUI IL A REVELE SON PLAN DE VOL FACILITE PAR LA NEGLIGENCE PATENTE DES RESPONSABLES DE L ENCOTRAP.

PRESENTE DEVANT LE PARQUET LE MIS EN CAUSE A ETE PLACE SOUS MANDAT DE DEPOT ET LE DIRECTEUR, LE COMPTABLE ET LE CAISSIER DE L ENTREPRISE LAISSE EN LIBERTE PROVISOIRE.

 

APS/MSL/03

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article