Les experts à l'algérienne ….par D.Soukehal

Publié le par LAGHOUATI

Les experts à l'algérienne ….

 

Beaucoup de concepts, de mots pompeux, se caractérisant par l'emploi de termes emphatiques et exagérés, des termes techniques, usités par des soi-disant experts et par ceux et celles qui écument les plateaux de télévision, les grandes manifestations scientifiques et techniques, tels : approche participative, bonne gouvernance, think tank, brainstorming,…..sont répétées et rabâchées durant les rencontres, colloques, symposium, conférences, congrès, débats, séminaires….organisés dans les hôtels de luxe, dans les grandes résidences, … généralement dans les grandes villes côtières.

Des mots …ce ne sont que des mots ….du réchauffé …..

Des termes provenant du copier/coller …..du plagiat …..sinon comment expliquer ….que ces soi-disant experts n'arrivent même pas à communiquer avec les acteurs du terrain … n'arrivent même pas à proposer des modèles de développement ….n'arrivent pas à asseoir une stratégie de développement ……n'arrivent même pas à proposer une démarche …..et ça dure depuis 1962….

Pire ….ils écument l'étranger ….et ne ramènent rien …..et/ou sont tout simplement éconduit au-delà des frontières occidentales ……tout en leur expliquant ….et leur montrant …….qu'ils sont bons chez-eux…..

 

Généralement ces rencontres se terminent par des sorties ……touristiques …un grand méchoui….….et des recommandations qui ne seront jamais appliquées sur le terrain…..c'est un peu à l'image des fiches d'évaluation des cadres que l'administration est tenue de transmettre chaque année à sa tutelle ….ces fiches ne sont jamais prises en compte dans les promotions …..un coup de téléphone ….un coup de pouce…..la région de naissance…….une recommandation d'une personne haut placé ….un haut gradé …….et le tour est joué ……et l'absentéiste …..L'absent à toutes les phases  d'exécution des programmes d'investissement publics …..l'absent à l'instauration de modèles de développement se trouve comme par miracle hissé aux postes de responsabilité …..donc il devient un décideur ……je vous laisse le soin de deviner le futur morose et incertain ….dans la pris en charge des grands dossiers de l'Etat….

 

Par contre …..aux antipodes de cette situation courante en Algérie …et, quand la volonté existe …quand les personnes sont animées de nationalisme, le vrai …..pas celui des grands salons feutrés….quand les cadres du terrain sont motivés …………………………….il est facile de les mettre en application (différentes techniques, différentes recommandations, produit de la recherche&développement……Comment ? Je prendrai l'exemple des cadres-développeurs du HCDS rayonnant en Steppe (pas tous et toutes…..il ne faut pas se mentir …….une petite minorité …....volontaire …..animés de bonnes volontés ……nationalistes …..courageux (il faut se mettre dans le contexte de la décennie rouge et/ou noire)……et surtout ….surtout ……non orientés vers la recherche  des satisfactions matérielles ….

Des millions de Kilomètres ….une multitude de rencontres .Eh oui ! ….les cadres du Haut Commissariat au Développement de la Steppe, je me répète sincères et désintéressés, ont sillonné des millions de kilomètres, rencontrés des milliers d'éleveurs et d'agropasteurs, des centaines d'élus, ……ont participé à des rencontres organisées à l'intérieur du pays, à l'extérieur du pays, ......ont échangé idées et expériences avec des chercheurs et avec des organismes spécialisés dans le développement intégré des parcours ……ont essayé en grandeur nature différentes techniques ….la plantation pastorale sur de grandes superficies ……les mises en défens …..l'électrification solaire ….la dérivation des eaux et l'irrigation par épandage de crues…..la mobilisation et la valorisation des eaux de ruissellement….la sensibilisation et la vulgarisation  sur terrain, pas celle des salons feutrés …..et ……surtout quand vous avez sur la main des cadres et techniciens compétents et engagés ….rien n'est impossible ….cette somme d'expériences engrangée au contact du terrain a été utilisée à bon escient …..et a permis aux développeurs du HCDS, de se surpasser ......et d'accomplir des miracles ….

L'approche participative n'est plus ce slogan creux rabâchée à tout bout de champ  ……les aspirations des populations pastorales ont été traduites en actions palpables sur le terrain à savoir : dérivation des eaux de crues, régénération et restauration des parcours, ouvrages de stockage des eaux de ruissellement, introduction et une généralisation de l'arboriculture fruitière rustique, réhabilitation de l'agriculture oasienne, Ksourienne et de vallée,  électrification solaire, renflouement des budgets communaux par les recettes engrangées de redevance de pacage, …..et en ………..

Les cadres développeurs du HCDS restent pour moi : des héros …..

Romain Rolland (Clamecy 1866-Vézelay 1944)

Un héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.

Jean-Christophe, l'Adolescent, Albin Michel

Publié dans Djamel-soukehal

Commenter cet article