UN LAGHOUATI COMPAGNON DE MANDELA , DJOUDI NOUREDDINE- par H.A.DJOUDI-

Publié le par LAGHOUATI

 UN LAGHOUATI COMPAGNON DE MANDELA ,  DJOUDI NOUREDDINE- par H.A.DJOUDI-
 DJOUDI NOUREDDINE
                                        Interprète de Nelson Mandela en mission secrète en Algérie dans les années 1960.
 
 
 
                                                                DJOUDI NOUREDDINE

                                        Ex-ambassadeur d'Algérie en Afrique DU SUD
       "J'ai eu pour mission d'emmener Nelson Mandela en zone opérationnelle Nord"
 
Nourredine Djoudi est né le 3février 1934 à Essaouira au Maroc. Après des études d’anglais à Montpellier, il va représenter le FLN à Londres en 1955 puis rejoint l’ALN. Apres l’Indépendance, il est nommé à Rabat au Maroc, attaché militaire. En 1963, il prend la direction de la Tanzanie où il sera chargé de l’organisation des camps d’entraînement pour les mouvements de libération. A partir de 1974 et pendant neuf ans, Noureddine Djoudi sera secrétaire général adjoint de l’Organisation de l’Union Africaine (OUA). Abdelaziz Bouteflika président le nomme ambassadeur d’Algérie en Angola, aux Pays-Bas et en Afrique du Sud.
 
 
          
                                                                           
Du premier contact de Nelson Mandela avec les révolutionnaires algériens à sa formation au maniement des armes de guerre, il se souvient de tout. En tant qu’interprète, Nourredine Djoudi fut un témoin privilégié de la rencontre entre l'ANC sud-africaine et l'ALN algérienne.
 
 
DJOUDI NOUREDDINE Premièrevisite de Nelson Mandela, photographié aux côtés de  Mohamed Lamari, Chérif Belkacem et Nourredine Djoudi.
 
 
 
 
 
 
 
                                                DJOUDI HADJ ALI BEN BELKACEM
  DJOUDI NOUREDDINE ET UN AUTRE LAGHOUATI TAOUTI BACHIR en Kachabia   Légende : photo de groupe dans le camp ALN au Nador. De gauche à droite : en compagnie de combattants inconnus, le beau-père de Cherif Belkacem en nœud papillon, Cherif Belkacem, Nelson Mandela, Mohamed Lamari, HamilcarCabral, Noureddine Djoudi et Bachir Taouti.

DJOUDI NOUREDDINE ET UN AUTRE LAGHOUATI TAOUTI BACHIR en Kachabia Légende : photo de groupe dans le camp ALN au Nador. De gauche à droite : en compagnie de combattants inconnus, le beau-père de Cherif Belkacem en nœud papillon, Cherif Belkacem, Nelson Mandela, Mohamed Lamari, HamilcarCabral, Noureddine Djoudi et Bachir Taouti.

DJOUDI NOUREDDINE

DJOUDI NOUREDDINE

DJOUDI NOUREDDINE Premièrevisite de Nelson Mandela, photographié aux côtés de  Mohamed Lamari, Chérif Belkacem et Nourredine Djoudi.

DJOUDI NOUREDDINE Premièrevisite de Nelson Mandela, photographié aux côtés de Mohamed Lamari, Chérif Belkacem et Nourredine Djoudi.

Nelson Mandela avec les chefs historiques dela Révolution, en mars 1962,  après le cessez- le- feu, à la base 15 d’Oujda. On y voit de gauche à droite : Hocine Aït Ahmed, Kaïd Ahmed, MohamedBoudiaf, Djelloul Melaïka, Rabah Bitat, Nelson Mandela, Ahmed Ben Bella,Commandant Nasser, Hamilcar Cabral, Houari Boumediene,  Abdelaziz Bouabdallah etTaïbi Larbi.

Nelson Mandela avec les chefs historiques dela Révolution, en mars 1962, après le cessez- le- feu, à la base 15 d’Oujda. On y voit de gauche à droite : Hocine Aït Ahmed, Kaïd Ahmed, MohamedBoudiaf, Djelloul Melaïka, Rabah Bitat, Nelson Mandela, Ahmed Ben Bella,Commandant Nasser, Hamilcar Cabral, Houari Boumediene, Abdelaziz Bouabdallah etTaïbi Larbi.

DJOUDI NOUREDINNE

DJOUDI NOUREDINNE

Nelson Mandela avec (à sa gauche) son instructeur le futur général chef d'état-major de l'armée algérienne Mohamed Lamari

Nelson Mandela avec (à sa gauche) son instructeur le futur général chef d'état-major de l'armée algérienne Mohamed Lamari

Publié dans HADJ ALI DJOUDI

Commenter cet article

Noureddine 11/04/2016 12:25

Rectificatif: sur les 2 premières photos prises à la base d'instruction Zegheghen de l'ALN, l'instructeur aux côtés de Mandela n'est pas Cherif Belkacem -rahimahou Allah- mais Djamal Ramdan, décédé à Alger en 1962. La confusion vient de ce que le nom de guerre de Cherif Belkacem était Si Djamal, et qui était le véritable interlocuteur de Mandela à l'Etat-Major Général de l'ALN et auquel je servais d'interprète en Anglais avant que je ne prenne en charge Mandela. Si Djamal est d'ailleurs cité dans les mémoires de Mandela (ainsi que votre humble serviteur)

Makhlouf 12/11/2015 20:45

Des faits historiques très intéressants.Mais quelle est la relation familiale entre M.Djoudi Noureddine et notre ami Hadj Ali?
Je m'excuse de la fausse manœuvre sur le premier commentaire.

Makhlouf 12/11/2015 20:38

DES