Cher ami Mustapha , si vous aviez cherché Sidi El Hadj Aissa , Benacer Benchohra et Abdallah Benkeriou, vous les auriez rencontrés !

Publié le par LAGHOUATI

Cher ami Mustapha , si vous aviez cherché Sidi El Hadj Aissa , Benacer Benchohra et Abdallah Benkeriou, vous les auriez rencontrés !
Cher ami Mustapha , si vous aviez cherché Sidi El Hadj Aissa , Benacer Benchohra et Abdallah Benkeriou, vous les auriez rencontrés !
Cher ami Mustapha , si vous aviez cherché Sidi El Hadj Aissa , Benacer Benchohra et Abdallah Benkeriou, vous les auriez rencontrés !
Cher ami Mustapha , si vous aviez cherché Sidi El Hadj Aissa , Benacer Benchohra et Abdallah Benkeriou, vous les auriez rencontrés !

"Le rêveur que je suis ,passionné d'histoire ,ayant laissé libre cours à son imagination débordante, avais bon espoir de pouvoir suivre, le temps de mon séjour à Laghouat, le périple d'Eugène Fromentin dans cette ville mythique. J’avais cet espoir de croiser la présence de ce grand peintre  dans un coin de ruelle, que je sentirais sa mémoire en surplombant les hauteurs de cette ville, il n'en sera, malheureusement, rien.

Mon programme de formation trop chargé, le séjour trop court.ne m’ont pas permis de « rencontrer » Fromentin.


Mais Laghouat ma offert son hospitalité, la gentillesse de Ses habitants, et surtout Laghouat m’a offert l'occasion de connaitre si Bachir Rouighi, dont j'ai beaucoup apprécié la modestie, le calme et la grande culture."

Mustapha Khayal

 

Par ces mots aussi bien éloquents qu’émouvants que ce furtif visiteur de Laghouat a voulu s’adresser à son collègue Bachir Rouighi et par son intermédiaire à tous les habitants de notre ville.

Je m’adresse à mon tour à notre charmant et aimable hôte en lui écrivant ces quelques mots :

Je vois que vous êtes resté sur votre faim et que vous n’avez pas pu « rencontrer » la grand peintre français Eugène Fromentin  Certes vous n’avez pas pu sentir la présence de Fromentin car Laghouat a beaucoup perdu de son charme de ville touristique mais vous aurez pu chercher d’autres « présences « , vous les auriez surement trouvées si vous aviez demandé à les voir.

Vous auriez pu demander à rencontrer sidi el Hadj Aissa , le saint patron de la ville ou Benacer Benchohra , le digne fils de cette ville qui a mené une lutte d’un quart de siècle contre l’occupant ou bien encore le grand poète Abdallah Takhi Benkeriou qui a si bien chanté les charmes de sa ville et la noblesse de ses habitants.

Vous auriez pu les trouver dans les cœurs , dans les esprits des quelques rares nostalgiques qui restent encore liés fortement à tout ce qui peut leur rappeler ce qui a fait la renommée de cette ville : la piété , le savoir et la bravoure.

Cordialement cher ami Mustapha !

A votre prochaine visite inchallah , votre ami si Bachir Rouighi se fera un plaisir de vous faire rencontrer sidi el Hadj Aissa , Benacer Benchohra et Abdallah Takhi Benkeriou.

Mohamed Hadj Aissa

 

PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT
PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT

PHOTOS PRISES PAR NOTRE AMI MUSTAPHA KHAYAL A LAGHOUAT

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 08/01/2016 12:18

Marhabane ....Ahlan oua Sahlan .......tout près de l’Hôpital Maillot Alger ....une ruelle de Bab El Oued porte le nom d'une héroïne de la bataille d’Alger (une fière Laghouatie de la trempe de Benacer Benchohra), morte les armes à à la main) petite fille de Giacomo Molinari di Ahmed ....