Benacer Benchohra : "une légitime valorisation de sa singulière épopée" par M.S.LAMARA

Publié le par LAGHOUATI

Seddik Lamara

Depuis beaucoup d'eau a coulé sous le pont de l'Oued M'Zi. L'important c'est de ne pas baisser les bras. Il faut faire la différence entre réhabiliter la mémoire de Nacer Benchohra et la légitime valorisation de sa singulière épopée. Car, qu'on le veuille ou nom, la bravoure de cet homme d'exception a été reconnu par ses ennemis avant de l'être par ses proches et amis. En lisant certains commentaires, j'ai l'impression que cet illustre révolutionnaire aurait été, sciemment , oublié par l'Algérie indépendante. Moi personnellement j'ai osé dans mes reportages (du temps où j'étais correspondant permanent de l'APS à Laghouat de 1976 à 1989) lever la lourde chape ayant été, sciemment ou par étourderie posée sur le passé de cette immense personnalité nationale. L'important, me semble t-il, c'est d'emboiter le pas à Si TADJ, par la poursuite du travail d'investigation et convaincre sans contraindre autant l'opinion que les décideurs. Aussi, me permettrai-je d'insérer dans ce commentaire un extrait de mon article rédigé dans ce sens, le 26 octobre 1988 et ayant pour titre les "échappées de génie d'une peau de chagrin ". En voici la teneur: "JUSQU À CE JOUR LA MEMOIRE DE CES ILLUSTRES PERSONNES N’A PAS ENCORE ETE HONOREE COMME L’EXIGE L’ENVERGURE DE LEURS ŒUVRES ET LA PORTEE DE LEUR COMBAT. ET LA LISTE PEUT ETRE ENCORE LONGUE SI L ON DAIGNE DE SE RAPPELER D AUTRES NOMS INTIMEMENT LIES A L’HISTOIRE DE LA VILLE ET DE LA REGION A L’EXEMPLE DE CEUX DE NACER BENCHOHRA HEROS DE LA RESISTANCE A LA PENETRATION DES TROUPES COLONIALES ET DE SI EL HADJ AISSA, IMAM, POETE ET THEOLOGIEN DE RENOM DONT LES ŒUVRES, PARAIT-IL, FIGURENT SUR LES RAYONS D’ILLUSTRES BIBLIOTHEQUES OCCIDENTALES."

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 29/01/2016 17:54

Ils ne veulent pas tout simplement .....nous continuons le combat .....et quand les langues se délient .....ils ne savent plus quoi dire ....nous assistons aujourd'hui à un déballage médiatique .....de l'histoire des années 90 ....du siècle passée ...pas bonne du tout .....avec ces gens là .....ils ne répondront jamais aux vœux de la population....alors patience ....... nous continuons le combat ....

lamara 29/01/2016 19:16

Je partage SDA!