Tourisme-Affaires religieuses: Signature d'un accord de coopération pour la promotion du tourisme religieux( Posté par Malek)

Publié le par LAGHOUATI

Tourisme-Affaires religieuses: Signature d'un accord de coopération pour la promotion du tourisme religieux

 
Tourisme-Affaires religieuses: Signature d'un accord de coopération pour la promotion du tourisme religieux
ALGER- Un accord de coopération et de partenariat entre les secteurs de l'aménagement du territoire, du tourisme et de l'artisanat et des affaires religieuses et des wakfs a été signé, mercredi à Alger, pour la promotion du tourisme religieux à travers tout le pays.
Signé par les ministres de l'Aménagement du territoire, du tourisme et de l'artisanat et des Affaires religieuses et des wakfs, respectivement Amar Ghoul et Mohamed Aissa, cet accord a pour objectif  "la préservation des sites et monuments religieux et l'appui de l'investissement touristique dans ces sites".
L'accord vise à "valoriser et promouvoir l'artisanat et les métiers, à élaborer des programmes de formation et à définir les circuits touristiques à caractère religieux".
Il porte également sur "l'exploitation des terres wakfs pour la réalisation des projets touristiques dans les sites religieux, tout en préservant l'authenticité du patrimoine et l'architecture locale".
A travers la mise en oeuvre de cet accord, "une partie des fonds de la Zakat sera accordée aux jeunes désireux de créer des activités artisanales pour appuyer l'artisanat".
M. Ghoul a souligné que cet accord renforcera la coopération et le partenariat entre les secteurs du tourisme et des affaires religieuses pour la "promotion des sites et monuments religieux qui favoriseront l'essor du tourisme".
Le ministre estime que "la valorisation de ces monuments et sites religieux permettra également d'ancrer la dimension patrimoniale, culturelle et civilisationnelle algérienne authentique", rappelant que des projets touristiques seront bientôt lancés au niveau des sites et monuments religieux pour attirer les touristes".
Dans ce sens, M. Ghoul recommande "d'exploiter les recettes du fonds des wakfs dans la réalisation de cet accord qui vise à promouvoir le patrimoine religieux et la dimension historique nationale".
De son coté, M. Aissa a insisté sur "la promotion du patrimoine religieux, historique et civilisationnel que recèle le pays", soulignant la nécessité de réhabiliter tous les monuments religieux".
M. Aissa a indiqué que certains monuments religieux algériens qui revêtent une importance nationale, régionale et internationale à l'instar de la zaouïa Tidjania de Ain Madhi (Laghouat), le mausolée Okba Ben Nafaa et l'olivier de Saint Augustin à Souk Ahras.

 

Publié dans MALEK

Commenter cet article