MHAL, dans les "griffes" de Blek le Roc.

Publié le par LAGHOUATI

MHAL, dans les "griffes" de Blek le Roc.

 

 

 

Déterminé à en découdre avec MBG jusqu’au bout , Blek le Roc a réalisé un grand coup ce matin à l’aube en prenant en otage MHAL qui ne s’attendait pas du tout à une telle audace du putschiste.

Le prisonnier est séquestré , à l’heure de cette correspondance, à la « Mzraa3 », siège du PC de l’officier séditieux.

MHAL , par le biais de ses fidèles qui résistent encore avec courage et abnégation, lance un appel urgent au général MBG pour qu’il prenne toutes les dispositions pour le libérer des griffes « ennemies ».

MHAL a pourtant cherché à parlementer en offrant au rebelle de la Rouina « Rahmaniya », du café « Kahlaoui » avec des brins d’armoise , du M’semen pétri « maison » mais rien n’y fit .

«Je veux autre chose. J’exige de MBG qu’il dépêche un de ses serviteurs EN URGENCE AVEC UN GRAND PLAT DE MERDOUD avec tous ses ingrédients , une « soubriya » de petit-lait « Makhloufi » , plusieurs dizaines de galette « smid » , quelques régimes de deglet-nour de « Gneifid » . Et tant que je n’ai pas reçu tout ça dans les 24 heures , MHAL croupira en prison et il n’en sortira pas »

La balle est de coté du général MBG.

Que croyez-vous que MBG va faire devant ce défi ?

  1. S’exécuter » ?
  2. Envoyer ses troupes d’ « élite » pour délivrer son collaborateur MHAL ?
  3. Une troisième solution que seul le génie de MBG est capable de « pondre » ?

ALLEZ VOTEZ POUR L’UNE DES TROIS OPTIONS !

 

Commenter cet article

MBG 07/02/2016 14:14

Après avoir pris connaissance du Drame que subis MHAL,une réunion d'urgence en vidéo conférence viens d'être achevé. Un bombardier piloter par BENAYA AISSA feras le raide ce soir à son bord les troupes spéciales sous le commandement de YAGHOUBI KHALED qui prendras les décisions adeacates pour libere le notre MHAL . La logistique seras sous le commandement de LAMINE LAMECHE/REZZOUG MED ALLAL/. Permanence du commandement assurée par les caporaux TAYEB et HAMID . Aucun ultimatum de chantage n'est toléré à Blek.