ADAGES ET PRÉSAGES: SACRE COUSCOUS ! Par Mohamed-Seddik LAMARA

Publié le par LAGHOUATI

ADAGES ET PRÉSAGES: SACRE COUSCOUS !

 

Par Mohamed-Seddik LAMARA

"MIN QADIM EZZAMAN ETT'3AM HEMMA WA LAW 3ALA EL MÂ."

(MÊME ACCOMPAGNE D'EAU PLATE, LE COUSCOUS RESTERA LE PRESTIGE DE TOUS LES TEMPS)

"T'aâm", "kessekssou", "ne'ma" ou "barboucha", ce mythique plat berbère est en train de conquérir la planète. De par ses multiples vertus alliant saveur, digestibilité, apports nutritifs sains et simplicité dans sa préparation, le couscous restera en effet, comme le dit l'adage, un mets de prestige.Prestige d'être accommodé avec une pléiade de sauces, avec le sucré ou le salé, le doux ou l'aigre, le lait ou le l'ben, le miel ou le beurre. Un symbole onctueux de la convivialité et un moyen imparable pour honorer un hôte même s'il frappe à votre porte après minuit: une poignée de couscous passé à la vapeur et un pichet d'eau et le tour est joué.

 
 
 

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article

Dania 18/03/2016 15:27

En cettepériode, c'est "lmesfouf" le couscous aux petits pois à la vapeur, dégusté avec le l'ben ou le lait caillé qui prime du côté de chez moi!!
En hiver, le traditionnel c'est à la sauce épaissie de fèves sèches de p de terre et de courge. En été, il est sans sauce, seulement bien beurré, accompagné de raisin, ou de beaux morceaux rouges de pastèque !!
Allez, qui dit mieux!!

lamara 18/03/2016 18:41

YABON COUSCOUUUUUUUUUUUUUUUUS !