"L'artiste Aissa Korichi, venu de Laghouat a sublimé le sable pour en faire de véritables œuvres d'art".

Publié le par LAGHOUATI

Source APS - posté par notre ami MALEK 

mercredi, 16 mars 2016 09:53

Foule nombreuse au stand algérien à la Bourse internationale du tourisme de Berlin

 

BERLIN- Le stand algérien à la Bourse internationale du tourisme de Berlin (ITB) a drainé une foule nombreuse composée de professionnels et de grand public.

Malgré ses dimensions modestes et la morosité qui frappe le tourisme dans la région et dont l'impact s'est ressenti sur le taux de fréquentation de ce salon, qui s'est tenu du 9 au 13 mars, le stand de l'Office national du tourisme (ONT) a été véritablement "un centre d'attractivité".

 

Après les journées réservées aux professionnels, qui ont permis aux opérateurs algériens des secteurs public et privé de nouer des contacts, le stand de l'Algérie a été le rendez-vous d'un public nombreux.

 

Outre le matériel promotionnel mis en place par l'ONT et les divers opérateurs algériens, réunis dans un même endroit, la magie a opéré grâce à l'ambiance créée par l'animation musicale qui a accompagné cette participation.

Le mérite revient à l'ONT qui a su présenter l'Algérie, non seulement par ses paysages et ses sites féeriques mais aussi par son authenticité, notamment celle véhiculée par la troupe "El-Ghernatia" de Koléa.

 

Les jeunes filles et garçons du petit noyau de la troupe, qui s'est déplacée à Berlin, dans leurs habits de lumière et avec leurs instruments traditionnels ont transcendé les genres musicaux algériens pour créer une ambiance rarement égalée à l'ITB.

Un autre point positif à l'actif de l'ONT est d'avoir également mis à l'honneur des artisans et artistes qui, par leurs créations, ont illustré merveilleusement d'autres facettes de la destination algérie. Ainsi, le tourisme est un tout et la clé de sa réussite réside dans la symbiose entre les différentes pièces de la mosaïque.

 

La céramiste Medjek Djamel Eddine d'Alger a présenté la céramique algérienne "au sommet de son art" en réussissant le mariage entre la céramique et la bijouterie, tandis que l'artiste Aissa Korichi, venu de Laghouat a sublimé le sable pour en faire de véritables oeuvres d'art.

Le sable à l'habitude d'être façonné par le vent et de façon éphémère, mais Aissa Korichi l'à dompté avec ses doigts, pour illustrer des "cartes postales" en trois dimensions, où les couleurs et la lumière de l'Algérie sont reproduites à merveille, véritable invitation au voyage en Algérie et bel instrument de promotion pour le tourisme.

 

Publié dans TOURISME

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 16/03/2016 17:43

El Hamdoulillah .....