Laghouat: un fait insolite -par D.Soukehal-

Publié le par LAGHOUATI

J'ai eu de la chance, dans ma vie professionnelle, de visiter pratiquement toutes les villes et villages algériens. Un fait insolite a attiré mon attention. Etrange, vraiment singulier, qu'il soit dans un pays où le client n'est pas roi. Partout en Algérie, tu endenteras, le commerçant vous dire ''prends ce que je te donne ou laisse ''(Iddi ouala Khali); je ne vous vends pas, ça va !  Jusqu'à preuve du contraire, la ville de Laghouat reste la seule et unique ville d'Algérie où tout le monde (résident, de passage, illustre inconnu,…) se permet de choisir  (unité par unité, je dis bien unité) les légumes qu'il a l'intention d'acheter (ne me parler pas des exceptions qui ne confirment pas la règle). Le commerçant (qu'il soit de Laghouat ou d'une autre région du pays) est tenu de se plier à cette exigence Laghouatie (une loi que surement nos aïeux avaient appliquée); d'ailleurs, le commerçant reste impassible à vos '' palpations '' et/ou examens des légumes que vous avez l'intention d'acheter.

Les pays occidentaux appliquent cette règle.

El hamdoulillah ….nous sommes en avance .....

 

Publié dans Djamel-soukehal

Commenter cet article

oasismonreve 16/03/2016 21:52

Cherches encore, jalouse de sa magique beauté, telle une jeune mariée, la cité parée de bijoux, avec son eau claire et scintillante, et ses jardins verdoyants. sans exagération. Bien à vous