Mechri me fait découvrir de nouveaux amis

Publié le par LAGHOUATI

PHOTO 1: de G à D Bouhafs CHOUBOUAT ,  MECHRI FERDJANI , ABDELHAMID KHALDI, TAYEB GOUHIRI
PHOTO 1: de G à D Bouhafs CHOUBOUAT ,  MECHRI FERDJANI , ABDELHAMID KHALDI, TAYEB GOUHIRI
PHOTO 1: de G à D Bouhafs CHOUBOUAT ,  MECHRI FERDJANI , ABDELHAMID KHALDI, TAYEB GOUHIRI

PHOTO 1: de G à D Bouhafs CHOUBOUAT , MECHRI FERDJANI , ABDELHAMID KHALDI, TAYEB GOUHIRI

  • Mecheri : Des amis de Ouargla sont venus me rendre visite , tu ne veux pas te joindre à moi pour les accueillir
  • Moi : je veux bien , allons-y !

Ce sont de vieux amis de Mechri qui, profitant d’une visite de travail à Hassi-Messaoud , ont voulu faire une petite surprise à leur vieil ami .

Ses deux amis sont si Abdelhamid Khaldi et si Bouhafs Chebouat que Mechri a connus à Ouargla qu’ils continuent d’habiter

Nous sommes restés plus d’une heure de temps à évoquer de vieux souvenirs de jeunesse . Si Abdelhamid , qui est originaire de Boussaâda habite à Ouargla depuis 1962 . Il a travaillé à la direction de l’hydraulique jusqu’à sa retraite . Il a été joueur de foot au MCO et connait pratiquement tous les joueurs des équipes de Laghouat dont il arrive à se souvenir des noms : M’kedem Bensalem,  Mustapha Ghouini, Mohamed Bouguerra, Ahmed Benhouache etc…

Il peut également vous citer tous les nombreux Laghouatis  qui ont travaillé dans les différentes administrations à Ouargla et en garde de très beaux souvenirs. Il en loue la bonne compagnie et la compétence avérée.

Alors que nous étions plongés dans l’évocation des souvenirs des relations entre Laghouat et Ouargla , voilà que quelqu’un se plante au dessus de ma tête . C’était Tayeb Gouhiri , venu à Hassi avec un ami qui y avait affaire.  La conversation continua de plus belle avec la contribution du nouvel arrivant qui trouva des sujets d’intérêt commun avec nos amis de Ouargla.

Un peu après 11 heures nous dûmes nous séparer, chacun allant à son occupation , mais heureux d’avoir lié de nouvelles relations susceptibles d’être approfondies et dans l’espoir d’une nouvelle rencontre qui ne peut être qu’enrichissante.

Commenter cet article