ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...

Publié le par LAGHOUATI

Je suis allé prendre un bain au Hamam  de hadj Tahar situé sous les arcades en face de « Blact Ezaytoune » , comme le faisait mon père tous les jeudis jusqu’à ce qu’il tomba malade . En m’apprêtant à y pénétrer mon attention fut attirée par un écriteau qui informait que le bain était mis à la vente. Je fus comme terrifié par la nouvelle . Une page d’histoire de Laghouat va , peut-être, être déchirée et piétinée ou brulée . J’étais terrifié à l’idée qu’un nouveau riche allait peut-être l’acheter pour en faire , je ne sais quoi :  une pizzeria ou une superette comme cela pullule un peu partout.

Une fois à l’intérieur du bain , je pose la question à Aissa , le gentil garçon préposé au bain :

  • Dis Aissa, c’est vrai que le bain est à vendre ?
  • Oui bien vrai !
  • Tu peux me dire quelque chose sur l’historique du bain ?
  • On dit qu’il a plus de 3 siècles et qu’il a conservé  la même activité depuis qu’il existe . Il n’y a jamais eu autre activité que celle-ci .

Triste ! j’ai bien peur de trouver un beau jour pas très loin et tous les Laghouatis avec moi une pizzeria ou « autre chose » à la place . A ce moment-là on pourra dire ADIEU LAGHOUAT L’HISTORIQUE !

 

ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...
ADIEU LAGHOUAT , L'HISTORIQUE ...

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 08/04/2016 15:42

L'indivision = Situation juridique née de la coexistence de droits de même nature ayant des titulaires différents mais s'exerçant sur un même bien, sans qu'une division matérielle des parts soit réalisée. (En principe, nul n'est tenu de rester dans l'indivision.)