J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...

Publié le par LAGHOUATI

 Je ne peux pas dire que je le connais depuis longtemps . certes nous avons eu quelques petits échanges à travers l’internet mais sans jamais aller au fond des choses et puis , obstacle majeur , je n’arrivais pas à mettre un visage sur son nom . Je savais qu’il était toujours actif donc plus jeune que moi

Et alors que , sur invitation des jeunes photographes du club « Mammouth » j’étais venu à la maison de la culture pour assister à l’installation de leur bureau , je me vois accosté par une personne que je n’ai pas l’honneur de connaitre un beau jour de ce mois-ci et alors que je passais devant lui dans la grande salle des spectacles de la maison de la culture. La personne en question se leva de son siège et s’avança vers moi

  • Essalam alikoum, n’êtes-vous pas « flen » ?
  • Oui c’est bien moi répondis-je promptement
  • Moi c’est Jamal Bensayeh , le proviseur du lycée Mohamed Boucebsi
  • Oui je vois , nous sommes déjà amis « virtuellement »
  • Oui, c’est exact

En deux mots et en quelques courts instants , j’ai situé la personne qui était là devant moi . J’ai su , à travers son discours direct et sans détours , que j’avais affaire à un homme d’action qui ne s’embarrasse pas de vaines et inutiles circonvolutions , il va droit au but . C’est déjà un grand point de positif , j’en découvrirai d’autres quelques jours après lors d’une visite que j’ai eu à effectuer au lycée dont il préside les destinées fermement mais avec sagesse et pédagogie.

Si Jamal est un homme tout dévoué à la cause qu’il s’est choisie : servir la jeunesse pour un grand et noble objectif , celui de la guider pas-à-pas sur le chemin du progrès dans les limites de nos valeurs islamiques et nationales. Il s’est tracé cet objectif et il s’y dirige activement avec une foi inébranlable et une solide conviction  . Il utilise pour cela tous les outils modernes de communication en plus du contact direct qu’il a au quotidien avec les jeunes de son établissement . Il s’est formé tout seul à l’informatique et l’utilise judicieusement pour le seul objectif qui mérite, à ses yeux, toutes les peines et tous les sacrifices. Il a deux pages de FB qu’il administre fort intelligemment pour conseiller, orienter , diffuser la parole vraie …Il y publie tout ce qui peut mener aux vraies valeurs de notre religion , celles qui ont constitué notre force pendant des siècles et qui, malheureusement, ont l’air de s’estomper peu à peu ; Il y prône les valeurs du travail , de la qualité et de la perfection dans le travail  , l’entraide , la tolérance , le travail collectif , lutte contre les fléaux sociaux, moralisation des mœurs …Toutes des valeurs qui ont constitué le leitmotiv de nos oulémas de l’association des oulémas musulmans algériens pour lesquels il a la plus grande des admirations et dont il est le fervent disciple .

Vous savez, on ne trouve pas facilement les mots pour décrire cet être hors du commun , cet être d’exception qui fait un travail collossal qui, s’il venait à être imité par les autres éducateurs , ne tarderait pas à donner les résultats qu’on est en droit d’attendre .

Bravo cher ami Djamal pour tout ce que vous faites en faveur de votre pays, de notre jeunesse et ce , malgré la maladie et les lourdes charges administratives qui sont les vôtres !

جازاك الله عنا كل خير و أثابك و قدرك على فعل الخير دوما

Adresse de ses pages :

https://www.facebook.com/groups/ESSIDK/?fref=ts

https://www.facebook.com/mouddja

 

J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...
J'ai découvert chez cet homme les secrets de l'homme vrai...

Commenter cet article

Une amie 17/04/2016 16:03

Machallah ! J'espère que les nouvelles générations suivront ses pas.
Mon ancien camarade de classe Bensayah Khaled qui est devenu professeur à l'université de Laghouat (un poste bien mérité) a toujours été le premier de sa classe, depuis l'école primaire jusqu'à l'universite. Chapeau bas à la famille Bensayah