"La gestion doit être prédictive, globalisante et alimentée par une information fiable..." insiste le professeur A.Abdellaoui.

Publié le par LAGHOUATI

"La gestion doit être prédictive, globalisante et alimentée par une information fiable..." insiste le professeur A.Abdellaoui.
"La gestion doit être prédictive, globalisante et alimentée par une information fiable..." insiste le professeur A.Abdellaoui.

 

Monsieur le professeur Abdelkader Abdellaoui, dans sa conférence de ce matin à l’université « Omar Thelidji » dans le cadre de la journée d’étude sur la gestion de la ville de Laghouat, avait une double casquette ; celle du chercheur universitaire et celle de l’enfant du pays qui aime passionnément sa ville  et il fallait les deux .

Il a commencé par dire qu’une ville appartient en premier à celui qui l’habite et qui peut la transformer et la faire évoluer dans le bon ou le mauvais sens

  •  Elle n’appartient pas au seul architecte .
  •  La ville est un être vivant qui évolue au cours du temps.
  • Sa gestion est partagée entre plusieurs parties et chaque partie a un rôle précis à jouer et qu’elle doit jouer
  • Le conférencier a beaucoup insisté sur le rôle de l’information partagée et de la concertation entre les parties , malheureusement bien absente dans notre pratique de la gestion
  • La gestion ne doit pas se confiner à une gestion administrative au quotidien mais elle doit être prédictive , elle doit être globalisante , elle doit être alimentée continuellement par une information fiable
  • Le conférencier a fait sans cesse référence à ce qui se fait dans d’autres pays et insisté sur ce qui nous reste à faire pour atteindre le niveau de gestion atteint par les autres.
  • Le conférencier a aussi insisté sur la sauvegarde de notre patrimoine et les valeurs ancestrales de notre société qu’il s’agit de valoriser et garder en ligne de compte dans la gestion  de notre ville .

C’est ce que j’ai retenu de la conférence de notre ami , le professeur Abdelkader Abdellaoui. Il a parlé de bien d’autres choses importantes mais comme je n’ai pas pu prendre de notes , je suis incapable de tout restituer , j’attendrai de recevoir de l’auteur le résumé de la conférence  pour pouvoir le publier dans son intégralité.

Ce que j’ai encore retenu c’est que l’amphi était rempli majoritairement d’universitaires ( enseignants et étudiants) de quelques figures locales connues pour l’intérêt qu’elles portent à leur ville et à son devenir Mais ….retenu également l’absence remarquée des autorités de la ville ( Assemblées élues( APC-APW) Wilaya..) –

De quoi se poser beaucoup de questions et s’interroger sur le « devenir » des recommandations  émises à l'issue de cette journée .

 

Commenter cet article

Djamal Abounafal 22/04/2016 17:26

بارك الله فيكم