LAGGOUN ABDELKADER dit "MEKAZI",- par Amine Lotfi-

Publié le par LAGHOUATI

LAGGOUN ABDELKADER dit "MEKAZI",

Dans le bruit des diverses célébrations religieuses et la fureur de vivre qui s'est emparée du peuple, une mort est injustement passée inaperçue.

Il s’agit de celle de LAGGOUN ABDELKADER dit "MEKAZI", grand homme , patriarche de la famille éponyme, propriétaire immobilier, promoteur et surtout, surtout, généreux mécène.

LAGGOUN ABDELKADER dit "MEKAZI" était un être altruiste et un homme très généreux , il était couru de son vivant, dont la maison et les bureaux ne désemplissaient pas d’amis et de courtisans ,aujourd'hui il est savamment oublié par celles et ceux à qui il avait servi de tremplin pour accéder à l’inaccessible firmament .

Les gens à qui il a rendu d'immenses services ne se comptent pas mais il le faisait dans la plus grande discrétion.

SI Abdelkader c’était un grand sapeur-pompier dans le sens noble du terme .

Combien de conflits sociaux et de problèmes inextricables qui nécessitaient doigté et savoir vivre ont été résolus et éteints grâce à son implication discrète.

Car souvent, c’est lui qui sortait son chéquier pour régler les revendications et les problèmes des uns et des autres .

Et cela, sans le crier sur les toits. Beaucoup de Laghouatis oublieux ont été témoins de certaines négociations tenues dans son bureau ou chez lui à Bouchakeur où il recevait tout le monde sans distinction .

Mais c’est peut-être parce qu’il était un gentleman dans l’âme fait d'une autre étoffe qu’il détestait le désordre ,l'apparat , le m'as tu vu et la chienlit.

En effet, Si Abdelkader était un esthète et de tous ses titres, celui qui lui plaisait le plus c’était celui de Aek Mekazi . Donnez-le lui et il était aux anges.

Ce mécène avait été le premier à mettre sa fortune et ses relations à la disposition des démunis et de tous quémandeurs d'une aide quelconque .

Mais qu’importe, il croyait à l’action humaine à la main tendue sans ostentation , sans chichi et à l’engagement humain .

A la famille de ce grand homme, de cet illustre grand personnage occulté , de ce généreux mécène, à Nourredine , à Khaled, et à tous les Laghouatis de cœur je voudrais lui rendre l'hommage qu'il mérite en évoquant succinctement le souvenir chaleureux de cet être exceptionnellement iconoclaste .

Si Aek MEKAZI est parvenu à rendre son nom commun, familier à l'esprit de tous ceux qui songent à l'art de vivre mais à la façon Laghouatie en mode Hemma We Dlal .

Pourtant, si personne mis à part les ingrats qui se ramassent à la pelle n'ignore aujourd'hui cette légende , inscrite en majuscule sur le fronton de la ville et dans le cœur des gens de bonne famille la personnalité de l'homme, altruiste et philanthrope, qui les a porté au sommet, demeure encore méconnue.

Tour à tour entrepreneur, agriculteur, mécène, Si Aek MEKAZI est un homme de cœur et d'action.

Pionnier du développement durable, il est demeuré toute sa vie un ardent défenseur des arts et de la culture, tourné vers le partage et la célébration des beautés du monde.

Plus qu'un hommage que je lui rends, c'est une rencontre au delà de la bienséance avec un homme d'exception qui a marqué son époque et tous ceux qui l'on connu et approché .

Si Aek sans la pernicieuse maladie aurait fêté dans la bonhomie ses cent ans.

Comment parler d'une vie exceptionnelle lorsqu'elle en contient plusieurs, comment évoquer un homme qui en vaut cent ?

Lorsque la question s'est posée pour moi d'honorer la mémoire et le parcours de cet homme exceptionnel, des lieux et des aspects moins connus de sa vie se sont imposés à mon ignorance qui avait besoin d’être inlassablement irriguée .

Si Aek MKAZI bienfaiteur et généreux mécène, restera pour l’éternité cette porte ouverte sur la générosité sans limite qu'il suffisait de pousser pour mieux saisir la dimension d'un personnage hors du commun.

Homme de cœur, homme d'action, ce grand mécène le fut avec élégance et discrétion.

 

AmineLotfi

 

Publié dans AMINE LOTFI

Commenter cet article

Bachir B/Mohamed 13/04/2016 15:07

Si Abdelkader, avec un grand "S", mérite tous les éloges possibles et imaginables de bonté, de sagesse,d'humanité, de respect etc. ...
C'était un grand homme qui respect tout le monde, sans aucune distinction " Homme et Femme, Vieux et Jeunes, Riches et Pauvres et surtout toutes les personnes qui travaillaient avec lui.
Si Abdelkader, je l'ai connu depuis l'année 1966, et je retiens de lui plusieurs bienfaits, dont certains que j'ai connu et vu moi même et d'autres qui m'ont été racontés. Je vous en cite trois faits qui m'ont marqués:
- 1) Si Abdelkader, quand il rend visite à ses chantiers du Sud, comme Hassi Messaoud, il mange et dort avec ses ouvriers aux chantier, la même popote et les mêmes moyens.
- 2) Si Abdelkader, achète des vêtements en gros (Homme et Femme, Petit et Grand) et les distribue à ses ouvriers lors de ses visites aux divers chantiers.
- 3) Si Abdelkader, lors d'une visite de travail à Alger, accompagné d'un de ses cadres, alors qu'ils étaient en train de faire le lèche vitrine, il remarque son compagnon intéressé par un joli costume. Si Abdelkader s'approchait de lui et lui demande son avis et puis il commande un pour lui même.
Arrivé à Laghouat, Si Abdelkader interpelle son compagnon, qui s'apprêtait à descendre du véhicule pour rejoindre son domicile, pour prendre le costume acheté à Alger, "celui-ci n'en revenait pas".
ALLAH HOUMA TARHAMHOU OUA TAKFIR LAHOU OUA TAJ AAL MAKAMAHOU FI JANATI ANNAIIM AMINE YA RABI AL ALAMINE

Mustapha 04/04/2016 21:11

Très bel hommage, pour un grand homme. " La reconnaissance est la mémoire du cœur " - Merci.

Lazri Noureddine 04/04/2016 13:07

Salemou aleykoum!
Moi aussi je te dis merci Amin pour cet éloge sur SI ABDELKADER. ILETAIT UN HOMME DE QUALITÉ EXCEPTIONNELLE. Qu'Allah yarhmou we yarham oumetti seyidine Elhabib qsssl.

MOHAMED HADJ AISSA 04/04/2016 12:27

Allah yarehmou ! Effectivement un très grand MONSIEUR qui mérite tout le respect . Merci Amine d'avoir déterré sa mémoire