ATALLAH ROUIGHI BEN ALLAL : MERCI D'AVOIR EXISTÉ-PAR AMINE LOTFI-

Publié le par LAGHOUATI

ATALLAH ROUIGHI BEN ALLAL : MERCI D'AVOIR EXISTÉ-PAR AMINE LOTFI-

MERCI D'AVOIR EXISTÉ


 

Le 27 Mai de chaque année est un jour particulier pour la famille les amis et toutes celles et ceux qui l'ont connu, aimé et apprécié pour rendre comme il se doit un hommage très appuyé à ATTALLAH ROUIGHI Ben Allal dont la mémoire et le nom ont été souvent honorés par ses amis et ses proches au point où les réminiscences et les beaux souvenirs en ce jour mémorable débordent de partout sur le reste .

 

Il est toujours vivifiant pour les mortels que nous sommes que ces dates symboliques soient à la hauteur de l'homme lige qu'il a été et aussi pour tout ce qu'il symbolisait comme bonté et altruisme .

 

Attallah était quelqu’un d'extrêmement motivant, galvanisant qui ne fermait jamais sa porte et encore moins son cœur et ses bras pour accueillir sans distinction à bas ouverts tous ceux qui frappaient à sa porte ou sollicitaient son aide .

 

Il y a plein, plein de petites anecdotes vécues en sa compagnie qui font que l'on ne vivrait certainement plus jamais des moments pareils.

 

Car au-delà de ses souvenirs personnels, nous pouvons admettre sans risque de nous tromper qu’il sera difficile à tout un chacun d'oublier car Attallah vit à des degrés divers et à sa façon singulière en chacun de nous .

 

Attallah était d'abord un personnage public, avec une belle notoriété , un feeling et un cœur gros comme ça .


Ce n’est toujours pas évident de l'admettre puisque le simple fait d'y penser nous fait encore très mal et remue en nous des souvenirs et des chagrins impérissables.


Tous les jours, que Dieu fait , nous lui rendons chacun à sa manière des hommages .


Tous les jours, nous vivons avec des images de lui qui nous interpellent et nous confortent dans cet amour fraternel qui au delà de tous les clivages nous liera à jamais .

 

Sans quoi il y aura toujours des gens de bonne volonté qui se donneront la peine pour nous le rappeler, il est vrai que… la vie est injuste, elle est comme ça et personne n'y pourra rien .


Les départs non attendus sont des arrachements que le destin inlassablement répète dans une cadence allant toujours crescendo!

 

Derrière chaque image, chaque objet , chaque calembour ou portrait, soufflera pour ceux qui l'ont connu le vent amer et violent des départs lointains et douloureux .

 

Chaque fois que l'on y pense , nous avons le cœur qui bat fortement dans la poitrine et des ruisseaux de larmes que l'on a du mal à retenir inondent nos claviers , nos papiers, nos mouchoirs et nos visages .


Une sensation qui nous prend gentiment par la main .

Qui nous fait penser à l'écume des jours et à la persistance des maux qui enveloppent des douleurs cachées qui n'ont pas eu le temps de tout cicatriser.

 

En moi j'ai toujours des images qui défilent en filigrane; me rappelant in petto que le film de cette belle vie arrachée aux siens et à sa ville qui nous interpelleront indéfiniment jusqu'à ce que mort de nous tous s'en suive .

 

Ainsi nous sommes très content de rester en contact avec la légende vraie .

 

Faire des flash-back dans les souvenirs de ceux qu'on aime , est vivifiant , même si cela engendre de la souffrance en jet continu une souffrance apaisante et sereine comme un accouchement qui se perpétue indéfiniment .

 

Cela crée également des liens. Cela construit aussi des lieux avec les plus beaux matériaux que mettent à notre disposition les souvenirs , c'est si important pour irriguer les mémoires en jachère ou asséchées .

 

Après, chacun est libre de ses émotions pour faire comme il peut ou comme il se doit .


Adieu mon cher frère , profite à fond comme tu sais si bien le faire de ta belle éternité , ici bas ce n'est pas tous les jours folichon folichon .

 

Prie pour nos âmes perdues et Salut l'artiste !!!!!!!!!!!


 

Amine Lotfi

 

Publié dans AMINE LOTFI

Commenter cet article

Medi 24/05/2016 17:11

Superbe texte faisant ressortir la sincérité des sentiments.

Félicitations cher monsieur