Dialogue entre un "Nostalgique devant l’Eternel" et un jeune "présomptueux"...

Publié le par LAGHOUATI

Dialogue entre un "Nostalgique devant l’Eternel" et un jeune "présomptueux"...
Dialogue entre un "Nostalgique devant l’Eternel" et un jeune "présomptueux"...
  • Mais pourquoi donc cette fuite et le refuge dans un passé révolu , disparu à jamais ?  Pourtant aujourd’hui tu jouis des merveilles de la technologie proprement inimaginables par vous dans les « belles années » dont vous vous réclamez et dont vous nous rabattez les oreilles dans le blog qui commence à nous lasser avec vos larmes et vos pleurnicheries qui ne veulent plus en finir …
  • Oui tu as, peut-être raison , petit ! je ne t’en veux pas  de penser de la sorte . Mais laisse-moi seulement te parler un peu de cette période « révolue à jamais » comme tu dis.
  • Allez y cher bon monsieur, je vous écoute…
  • J’aurais bien voulu te voir vivre pendant une dizaine d’années au milieu de jardins luxuriants , de seguias déversant une eau claire et limpide , d’animaux domestiques allant de la poule jusqu’à la chèvre ..Je voudrais bien te voir vivre dans un climat où l’on avait pas besoin de climatiseur ni de ventilateur…je voudrais bien te voir vivre dans une société respectueuse de ses traditions et de ses hautes valeurs sans jamais les renier …Je voudrais bien te voir vivre dans le bonheur et la bonne entente entre riches et pauvres , vieux et jeunes …Je voudrais bien te voir vivre dans une société où tout était réglé à la perfection et où chacun connaissait son rôle et son statut ….Je voudrais bien te voir vivre dans un milieu où la femme  était respectable et respectée …Je voudrais bien te voir vivre dans un milieu où les hommes de science et de savoir étaient élevés au dessus des cieux ….

Tout cela …Et…..Après quelque temps ….Tu reviens pour trouver que tout ce qui était beau a été détruit …Pour laisser place à la laideur et à l’horreur …Laideur et horreur dans les constructions ….Laideur et horreur dans les mœurs …Laideur et horreur dans les idées…

Tu Veux que je continue ? Ou bien tu en as assez ?

  • Non….Non….Assez ….Je vous en prie …Cessez ! Je vous demande pardon …Je ne savais pas tout ce que vous venez de me raconter …On nous l’a caché …On nous a trompé …

 

Commenter cet article

lamara 05/05/2016 21:39

Je ne sais plus quel est ce sage qui avait dit: "nous sommes les héritiers de nos morts, les associés des vivants et la providence de ceux qui naitront"! Une équation qui en dit long sur ce processus providentiel constamment renouvelé depuis la nuit des temps. Cependant de nos jours, cet équilibre semble avoir été rompu ou du moins freiné par la culture consumériste qui a fini par faire de l'homme un œsophage, une entité décérébrée, sans sensibilité ni état d'âme. Mon cher MHAL ton présomptueux - qui a au final eu le mérite de déposer ses factices armes - est beaucoup plus à plaindre qu'à blâmer. Comme l'a si bien souligné Saoud Chatta "n'est ce pas notre faute que d'avoir omis de passer le témoin à cette génération?" Oui, une étourderie qui se paye, hélas présentement, chèrement. Nous nous sommes focalisé sur l'effort à assurer coûte que coûte - comme si s'était pour nous une sorte de vengeance sur les privations que nous avions endurées - le confort matériel à nos enfants et négligé de les armer pour faire face aux adversités d'où qu'elles viennent. Quelque part nous avons tourné le dos à cette recommandation de notre prophète (SAWS): "qhidmatou el abai rahatoun lil abnâi" (les œuvres des parents font le bien être des enfants). Ici les œuvres prennent le sens de la bonne éducation morale et religieuse dédiée à la pérennité de l'intégration sociétale et le bien être signifie la capacité à réagir sans perdre son âme, aux contrariétés de la vie et à la désespérance. Or, c'est bien de cela qu'il s'agit, la génération actuelle a été accoutumée à la désespérance au point de douter tout et d'eux même. Je suis souvent affligé face à la sécheresse langagière de nos jeunes et déplore avec une immense tristesse les expressions à l'emporte pièce qu'ils galvaudent à toute les occasions du genre"3afssa". A un de mes neveux universitaire qui me la serinait souvent; "3amou na3tiq 3afssa", "3amou chouf hadhi el 3afssa", j'avais amèrement rétorqué: "s'il te plait a3tini fiqra, a3tini hiqma; quand tu dis 3afssa, j'ai l'impression que tu réfléchis avec tes pieds ou avec tes pénates..." Non MHAL, ton personnage n'est pas aussi présomptueux qu'on pourrait le penser, il est plut^t la victime expiatoire d'un programme de dévitalisation de la personnalité héritée de nos ancêtres. Un programme diabolique qui pour nom "mondialisation" ou l'art de nous transformer en "khamès" de notre propre destin. Oui, ils sont beaucoup plus à plaindre qu'à blâmer.

Souad chatta 03/05/2016 09:49

N'est pas notre faute que d avoir omis de passer le temoin à cette génération ?

N'est pas notre faute que d'avoir omis de dessiner dans leur imaginaire ces jardins luxuriants ou coulent dans les saguias les eaux des cent sources déverssant dans oued M'Zi?

N'est pas notre faute que d'avoir omis de leur dire que le peuple de Laghouat avait damné le pion au colonisateur fort de ses bataillons !
Dites leur que lors de la préparation de l'occupation du Gourrarra, Touat et le Tidikelt le colonnel Crouzet dans un rapport en 1893 mettait en garde son administation de Ne pas refaire les erreurs de 1852 lors de la prise de Laghouat!

N'est pas notre faute que d'avoir omis de leur dire que leur ville est un vivier dérudits!

Tendons leur les deux mains. Cette génération ferra peut être ce que ses aînés n'ont pu réaliser !

Fidel's du blog 03/05/2016 00:56

Bravo a l'auteur de ce fabuleux dialogue, on est pour la technologie Mai's on est surtout pour les vraies valeurs que nos parents nous ont inculpees.

djamal Abouanfal 02/05/2016 22:14

حوار جميل ممتع و الناس في حياتهم و فكرهم مذاهب و مشارب لكن الواقع المرير قد يصير جميلا غدا بعد أن يغادر الحاضر إلى الدفاتر
و الانسان الرائع فعلا هو الذي يصنع من الماضي حاضرا جميلا و مستقبلا مزدهرا ،أن نأخذ من الماضي مبادئه الأزلية الحياة و نكيفَها مع الحاضر و المستقبل لنصنع بها الأجيال ان لا نلعن الماضي بل نحبه و نأخذ اجمل ما فيه لنبني حاضرا متينا واقعيا و مستقبلا واعدا مبجرا و مقلعا إلى الأمام
سياتي اليوم الذي يصير فيه الكومبيوتر المحمول ـداة متخلفة ثقيلة و سييسخرمنها الجيل القادم بعد 15 سنة فقط من اليوم.....الماضي الذي نَحِن له جميعا و بقوة بل و نعشقه لا تفهمه الأجيال الحالية و هي معذورة لأنها لم تتذوقه ..و لكل منا و منهم عالمه الخاص لا تثريب علينا او عليهم ..هي حركة الزمن و دولابه الذي لا يتوقف ابدا حتى نفنى الأرض...المهم شكرا أخي محمد وفقك الله في مسيرتك و في اهدافك التربوية استطعت ان تمزج بين الحاضر و الماضي و استطعت باسلوبك الرائع ان تشير للمستقبل الذي سيصبح حتما زاهرا إن شاء الله و ليس ذلك على الله بعزيز