Laghouat Larges perspectives de développement du tourisme spirituel

Publié le par LAGHOUATI

 

 

SOURCE  HORIZON

Laghouat

Larges perspectives de développement du tourisme spirituel

 
Publié le 18 mai 2016

La wilaya de Laghouat s’est vu accorder ces dernières années une série de projets visant à promouvoir le tourisme de façon générale et le tourisme spirituel en particulier au regard des atouts qu’elle recèle dans le domaine. En plus de ses sites naturels, historiques et archéologiques, l’existence sur son territoire, plus précisément à Aïn-Madhi, du siège du califat général de la Tariqa (confrérie) Tidjania qui compte des millions d’adeptes à travers le monde, lui a donné les moyens de s’orienter vers l’investissement dans le tourisme spirituel. 
Dans cette perspective, la zaouia Tidjania vient d’enregistrer l’achèvement des travaux de réalisation de son hôtel, d’une capacité d’accueil de 75 lits, doté d’une salle de conférences de 1.500 places, a-t-on indiqué à la Direction de l’aménagement du territoire, du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Laghouat. Les responsables locaux du tourisme fondent aussi leurs espoirs sur la zone d’expansion touristique (ZET), projetée dans la commune d’Aïn-Madhi, afin d’accueillir d’autres projets pour accroître les capacités d’accueil des nombreux adeptes et visiteurs, venant chaque année dans des ziaras (pèlerinages) dans la région. S’étendant sur une superficie de 50 ha, cette ZET, dont les études techniques ont été finalisées, figure parmi trois espaces du genre projetés à travers la wilaya, a-t-on signalé. La ville d’Aïn-Madhi, ville natale de Cheikh Sidi Ahmed Tidjani (1737-1815), qui constitue un lieu emblématique de la confrérie, regroupe des mausolées et ksour, construits généralement en pierre et toub (pisé), selon des modèles architecturaux anciens, à l’instar du vieux ksar et du palais de Kourdane. Cette ville constitue une destination de pèlerinage pour de nombreux adeptes, de différents pays, notamment africains au regard du profond ancrage de la confrérie sur le continent africain. Un groupe composé de quelque 250 adeptes de la Tidjania du Sénégal, de Gambie, de Guinée et de Mauritanie, effectue actuellement une visite à Aïn-Madhi (Laghouat) et Boussemghoune (El-Bayadh). 
Les cheikhs et responsables de la confrérie Tidjania ont, dans le même cadre, salué la réouverture en 2015 de l’aéroport Ahmed-Medeghri de Laghouat et la reprise de ses activités pour contribuer à l’impulsion de l’activité touristique vers le siège de la Tidjania. La wilaya de Laghouat accueille, en outre, le colloque annuel du chant religieux « Samaâ » qui connaît un franc succès, d’une édition à l’autre, au regard de l’importante participation qu’il enregistre et de l’attachement de la population locale aux activités religieuses et spirituelles. La wilaya de Laghouat renferme également des représentations de zaouias soufies, à l’instar de la Kadiria, Taïbiya, Chadhliya et Rahmania, qui constituent un appui à la promotion du tourisme spirituel dans la wilaya de Laghouat.

 

Publié dans TOURISME

Commenter cet article