Pour que nul n'oublie...-Par D.Soukehal-

Publié le par LAGHOUATI

J'étais sidéré que des Laghouatis ne connaissent pas l'histoire glorieuse de leur ville.

J'étais sidéré que des Laghouatis vieux ne connaissaient pas que des femmes laghouaties avaient rejoint le maquis pour le combat libérateur.

J'étais totalement sidéré de constater que des Laghouatis vieux n'avaient aucune connaissance sur les  martyres et moudjahidates de Laghouat.

Pourtant, elles n'étaient pas nombreuses celles qui ont été aux dures conditions de la révolution dans les villes et dans les djebels.

Nous sommes tenus de faire revivre leur mémoire ....nous sommes tenus d'aller vers les vieux et vers les jeunes ....nous sommes tenus en tant qu'intellectuels de reprendre le flambeau .....

Qui connait Molinari Oum El Kheir ?

Qui connait Hanana Sadok ?

 

DJAMAL SOUKEHAL

 

Publié dans Djamel-soukehal

Commenter cet article

mechattah ahmed 27/05/2016 18:56

Je sais que l'auteur de l'article me connaîtra ! J'en suis sûr

Mustapha 27/05/2016 16:16

Qui peut conter l’héroïsme des moudjahidates de notre région? et de Laghouat en particulier. Personne. Bien que la femme algérienne en général occupe une très grande place dans l’Histoire officielle de la lutte de libération nationale. Les femmes courage de Laghouat reste en marge et si les vieux ne sont pas en mesure de dépoussièrer leur glorieux passé, qui doit le faire ? Les anciens moudjahidines ? Il faut d'abord disposer de la bonne source. Car l'éspace historique des moudjahidates est partiellement squatté par les faux moudjahidines qui ont toujours minimisés le role de la femme Laghouati dans la lutte armée.Rares très rares sont les récits sur l’histoire militantes des femmes Laghouati. Les historiens, les prof de l'université de Laghouat ne peuvent t-ils pas le faire ? Si, alors !!!!

mechattah ahmed 27/05/2016 14:09

الله يعطيق شاهد العقل يا سيدي لمين

MOHAMED HADJ AISSA 27/05/2016 16:51

je me vois incapable de comprendre ce qu'a voulu dire hadj Ahmed Mechattah et qui est Lamine ? C'est Djamal ,l'auteur de l'article