En exclusivité pour notre blog .......des pages du Sénatus-consulte

Publié le par LAGHOUATI

Tiré du Sénatus-consulte par notre ami Djamal Soukehal, le "fouineur  indétronable"

Ah ! Si les algériens étaient unis. La France coloniale ne serait pas restée 132 années

Les Oulad Oumhani, d'ailleurs comme les Oulad Si ahmed ont combattu avec les Laghouatis un certain 04 Décembre 1852.

Si Notre cousin Ramus Hamel s'intéresse de près au Sénatus-consulte

http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/ark:/61561/wz818soumla

Répertoire des dossiers du sénatus-consulte des tribus d’Algérie, par P. Boyer, 1974, 74 p. Ce répertoire est un index des noms de tribus ayant fait l’objet d’enquêtes sur leur situation foncière en application du sénatus-consulte de 1863 et des lois foncières de 1873 et 1887. Il regroupe sous chaque nom de tribu les cotes des dossiers conservés dans la série M du Gouvernement général, mais également celles des dossiers des sous-séries 2 NN et 2 N des archives des départements d’Oran et de Constantine ainsi que du microfilm 6 Miom (registres d’enquête sur le domaine des tribus de l’Algérois conservés en Algérie).

Le sénatus-consulte avait pour but de clarifier la situation foncière en Algérie en établissant les droits des tribus reconnues « propriétaires des territoires dont elles avaient la jouissance permanente et traditionnelle ». Les opérations se poursuivirent jusqu’en 1956.

 

En exclusivité pour notre blog .......des pages du Sénatus-consulte
En exclusivité pour notre blog .......des pages du Sénatus-consulte
En exclusivité pour notre blog .......des pages du Sénatus-consulte
En exclusivité pour notre blog .......des pages du Sénatus-consulte

Publié dans Djamel-soukehal

Commenter cet article

Ahmida Mimouni 01/06/2016 18:58

D'après ce que disaient les anciens, ces Oulad Naïl se dirigeaient vers le sud à l'automne 1852, quand ils ont entendu dire qu'il y avait des combats à Laghouat. Ils ont alors abandonné leurs familles et leurs troupeaux et ont rejoint la zone de combat de Ras Layoun; cela se passait en septembre et Pélissier n'était pas encore à l'ordre du jour. Ils sont morts au combat et font partie de ceux que nous honorons sur le site des Moujahidine. wallahou aalam.