Le prix de la négligence...Par Ahmed Benmessaoud-

Publié le par LAGHOUATI

Le prix de la négligence...Par Ahmed Benmessaoud-

Pouvons-nous ?
Rester attentifs, éveillés, prévoyants. Le pouvons-nous, nous-humains inattentifs, distraits, négligents ?
Pourtant de petits réflexes peuvent éviter l'irréparable ou le pire.
Une petite famille circulait en cette canicule. La route déserte, l'asphalte brûlant, commandaient la somnolence. Trois adorables petites filles, toutes petites, assoupies, fatiguées par le voyage brûlant de chaleur et le zénith du soleil, à l'arrière, voguaient dans le sommeil profond que les bruits du moteur et le bruissement des roues ne parviennent nullement à interrompre.
Au détour d'un virage, un objet volumineux s'étalait au milieu du chemin, que le conducteur peina à entrevoir et à éviter. Il arrête sa machine. Il s'aperçut que la forme de la chose était une bâche, sans doute tombée d'un véhicule qui l'a précédé. Tout content de la trouvaille, il prit l'aubaine et la mit dare-dare au pied des enfants toujours emportés par un lourd sommeil. Le chemin faisant, le conducteur, ne se doutant pas de la suite tragique, pensait que le voyage était bénéfique. Soudain, un premier cri, un pleur, un hurlement s’élève de l'arrière. C'étaient les enfants, un à un, qui s’enchaînaient à vagir. Intrigué le chauffeur s'arrêta et avec sa femme se rabat sur l'arrière de la voiture. L'horreur était là. Une vipère avait piqué les enfants. La précipitation vers la ville et l’hôpital était tardive. Trois innocentes vies étaient parties rejoindre le Seigneur. A la douleur de la perte chère le mari hérita d'une femme folle ébranlée par l'immense douleur soudaine de la destinée.
La moralité de l'histoire terrible nous interpelle à faire de simples gestes préventifs quand il s'agit de ramasser un objet tombé à terre, rangé dans une armoire ou enroulé quelque part. Cela ne coûte rien à inspecter et à secouer l'objet avant usage pour détecter un éventuel hôte indésirable ou dangereux, ne serait ce qu'un cafard immonde !

 

Ahmed Benmessaoud

 

Publié dans Ahmed Benmessaoud

Commenter cet article

Soukehal Djamal abdenasser 27/07/2016 11:42

Moralité = Merci, vous m'avez permis cette recherche = À quoi se réfère-t-il légalement ?
Le hadith de Zeyd ben Khâled al-Jouhani qui a relaté :

" Un homme vint trouver le Messager de Dieu (salallahu 'alaihi wa salam) et l'interrogea sur l'objet trouvé. Il lui répondit :
" Examine son contenant et son attache, puis avise de la chose pendant un an. Si son propriétaire vient, remets-lui, sinon, tu pourras en disposer.
- Que dis-tu du mouton ou de la chèvre (" de l'oviné ") égarés ?
- Prends-le ! car il sera à toi, à ton frère ou au loup, dit le Prophète.
- Et le chameau égaré ? demanda l'homme.
- Laisse-le ! Il a avec lui ses pieds et sa réserve d'eau. Il se rend aux points d'eau et se nourrit des arbres. Cela, jusqu'à ce que son propriétaire le trouve. " (Rapporté par al-Boukhâri).
Le verbe examiner est présent .....