Découverte sur les sources de la toxicomanie

Publié le par LAGHOUATI

Découverte sur les sources de la toxicomanie 

Des chercheurs ont découvert qu'un médicament utilisé pour le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson augmentait les risques de développer un trouble toxicomaniaque, de jeu compulsif ou d'alcoolisme.

Une nouvelle étude de l'Institut  neurologique de Montréal (INM), de l'université McGill et de l'université de Cambridge, publiée dans la revue scientifique Neuron, a mis en lumière le fait que des taux constamment élevés de dopamine dans le cerveau favorisaient le développement de comportements toxicomaniaques.

"Dans certains cas, les patients atteints de la maladie de Parkinson ne peuvent plus se passer de leurs propres médicaments ou développent des toxicomanies comme le jeu pathologique, le magasinage compulsif ou l’hyper sexualité", explique Dr Alain Dagher; neurologue à l'INM et co-auteur de l'étude.

Médicament coupable :

La dopamine est une substance qui intervient dans les processus du cerveau qui contrôlent le mouvement, les réactions émotionnelles et la capacité à connaître le plaisir et la douleur. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson manquent de dopamine d'où l'utilisation de ce traitement.

Les chercheurs ont constaté que 8% des patients atteints de la maladie de Parkinson et traités avec la dopamine ont développé un problème de jeu pathologique, comparativement à moins de 1% chez la population générale. De plus, l'étude à prouvé que ces problèmes commençaient peu après le début de la prise du médicament et cessaient après l'arrêt du traitement.

La compréhension de ce phénomène pourrait mener au développement de médicaments pour freiner la toxicomanie sous toutes ses formes, que ce soit la dépendance aux drogues ou le jeu compulsif. 

à suivre ... allez bon vent mes amis et + pour d'autres articles !

 

AHMED MECHATTAH

 

Publié dans AHMED MECHATTAH

Commenter cet article