Molinari Oum El Kheir : Leila de son nom de guerre- par D.SOUKEHAL-

Publié le par LAGHOUATI

Molinari Oum El Kheir : Leila de son nom de guerre- par D.SOUKEHAL-
Molinari Oum El Kheir : Leila de son nom de guerre- par D.SOUKEHAL-

Hier j'ai été avec mon benjamin au musée central de l'armée et au musée du Moudjahid à  à Riadh El Feth Alger.

Cette visite entre dans le cadre de l'éducation des mes enfants au nationalisme le vrai, pas celui de façade prôné par beaucoup de responsables algériens, d'opportunistes de tout bord et des marsiens.

Issu d'une famille de révolutionnaire très dépité par le comportement d'opportunistes qui nous ont presque amenés à ne plus aimer notre pays, notre pays qui était la fierté de nos parents révolutionnaires, aujourd'hui disparus. Pays qui n'a eu son indépendance que grâce d'abord à Allah et ensuite aux martyrs, moujahids et peuple, sincères et désintéressés. 

Il est donc de mon devoir de citoyen d'apprendre à mes enfants le sacrifice de leurs grands parents.

Nous avons été d'abord dans un premier temps au Musée Central de l'Armée. 

Au début mon benjamin, n'était pas du tout intéressé, il pensait beaucoup plus à la mer, à la piscine ....tellement il faisait chaud et humide dehors.  

Une photo a attiré son attention ...celle de Benacer Benchohra ....et c'est le déclic.  

Il était devenu plus attentif et plus intéressé , il a commencé à me poser des questions, à me bombarder de questions, il était devenu le petit enfant cher à son feu grand-père....le nationalisme était dans ses gènes .....El Hamdoulillah ......

Telidji Ali dit Commandant Amar as des transmissions avaient signé la sortie de la première promotion des cadres des transmissions militaires ...

Et puis la surprise dénichée par mon Benjamin ......Sa cousine la Martyre Molinari Oum El Kheir de son nom de guerre Leila, ornait une aile du musée .....Comme elle était belle ....Tombée au champ d'honneur ......Elle était là, belle entourée de ses compagnons de lutte ......ils avaient donné à la mère patrie ce qu'ils avaient de plus chers : leurs vies ......Nous avions pleuré de joie ....nous étions contents qu'elle fasse partie de ce monde de révolutionnaires ......Elle était   J'ai eu un pincement au cœur en pensant qu'à Laghouat la ville chère à Giacomo Molinari dit Ahmed, son histoire de révolutionnaire est complètement occultée par des personnages qui se sont intronisés objecteurs de conscience ....par des personnages issus du isme .....notre tribu et douar avant ters out .......... 

La famille Molinari est complètement occultée du passé historique et révolutionnaire de la ville martyre, belle et rebelle ...........et pourtant cette famille nouvellement installée (en 1854) à tout donné à cette ville belle et rebelle ............Martyrs, Moudjahids, bâtisseurs, cadres de le nation, .........Le fait qu'elle soit honorée par l'ANP digne héritière de la glorieuse ALN diminue un tant soit peu mon dépit envers la ville qui m'a vu naitre ........je ne comprends pas pourquoi la commission de baptisation reste muette à nos appels .....je ne comprends pas le rôle des notables qui se sont intronisés maitres de cette ville .........j'ai l'impression qu'ils sont là pour détruire une ville plusieurs fois millénaires .........Laghouat tel le phénix renaitra de ses cendres ....

 

Publié dans Djamel-soukehal

Commenter cet article

Soukehal Djamal abdenasser 05/09/2016 09:17

Des fois j'ai l’impression, malgré toute notre bonne volonté, comme si on pissait dans un violon ( Pisser dans un violon = Ne servir à rien. Faire quelque chose de complètement inutile, inefficace).

Soukehal Djamal abdenasser 04/09/2016 00:31

Sans commentaires .....Les Laghouatis ne s'épaulent pas ....c'est malheureux de le dire et de l'écrire ....c'est la triste réalité .....j'ai l’impression qu'on n'est pas écouté ...que nous perdons notre temps....nos méninges .....un dialogue de sourds s'est installé entre Laghouatis ......je vis à Djelfa ....ils ont baptisé des cités et des écoles au nom de candidats à la députation ....au nom de député .....je leur dis Bravoooooo ! ......un de ces jours si j'arrive à régler mes papiers .....je ne parlerai plus de Laghouat .....je mettrai une croix sur .....

LAGHOUATI 04/09/2016 12:22

cher Djamal , il ne faut plus redire cela ! l'amour de LAGHOUAT est au dessus de toutes les sentiments que l'on peut avoir contre telle ou telle personne .
NOUS DEVONS NOUS HISSER AU DESSUS DE TOUT CELA ; LAGHOUAT est plus GRAND QUE TOUS SES HABITANTS et aucun de ses habitants ne peut prétendre la representer