HASSI R’MEL (LAGHOUAT) : Où est passé le registre des doléances ?

Publié le par LAGHOUATI

HASSI R’MEL (LAGHOUAT) : Où est passé le registre des doléances ?
En dépit des orientations et des décisions prises par l’État pour améliorer le service public et prendre en charge des préoccupations des citoyens, concernant la bureaucratie qui s'applique d'une manière anarchique, certaines communes continuent à ignorer ces décisions et parmi elles celle de Hassi R’mel, 110 km au sud de Laghouat qui en fait subir aux citoyens des vertes et des pas mûres, notamment en cette rentrée sociale. Lors de notre passage, récemment, au niveau de l’annexe de l’état civil implanté au centre-ville, des insuffisances inadmissibles ont été constatées à commencer par les horaires de travail qui sont rarement respectés par les préposés aux guichets de l’état civil. Arrivée en retrait, une femme a informé la foule de citoyens qui attendaient leurs papiers que “le réseau est défaillant’’. Ainsi, le service de l’état civile est paralysé, et les citoyens ne savent plus à quel saint se vouer. Un détail important semble être oublié dans cette commune : la non-disponibilité d’un registre de doléances. La loi relative à ce détail existe pourtant. Ce document pourtant réglementaires, n’est pas mis à la disposition des citoyen. Pourtant, il n'y a pas si longtemps, l'ensemble des administrations avaient un registre de doléances où tous les citoyens qui avaient un problème au niveau de l'Administration pouvaient l'y inscrire. Nos tentatives de joindre par téléphone le président de l’APC se sont avérées vaines.
B. A.

Publié dans AREZKI BOUHAMAM

Commenter cet article

Mustapha 11/09/2016 19:30

et doit consulter et faire le suivi des doléances des citoyens ?