CONSEILS DE SANTE - SUITE-

Publié le par LAGHOUATI

Tabagisme : Arrêtez de fumer, au moins pour les autres !

En cette période de bonnes résolutions, il en est une qui revient immanquablement : arrêtez de fumer. Nul n'ignore aujourd'hui les multiples méfaits du tabac. Alors, si l'étalage des différents risques encourus ne vous a pas convaincu d'éteindre définitivement votre dernière cigarette, voici de nouveaux arguments émanant de l'American Association for Cancer Research. Ils concernant aussi la santé de vos proches, notamment de vos enfants.

L'association rappelle que selon les études scientifiques récentes, les enfants exposés au tabagisme de leurs parents ont un risque accru de développer un cancer pulmonaire à l'âge adulte, même s'ils n'ont jamais fumé. Et l'association est encore plus forte chez les personnes porteuses du gène MBL2. Quant aux femmes qui n'ont jamais fumé, leur risque de souffrir d'un cancer du sein serait accru si elles ont subi, après l'âge de 20 ans, une exposition au tabac des autres pendant une longue durée et/ou en grande quantité. Pour les fumeurs eux-mêmes, une étude renforce la notion d'une augmentation du risque de cancer colorectal. Autre enseignement : la première cigarette est associée à une nicotinisme (quantité dans le sang d'un sous-produit de la nicotine) plus élevée si elle est fumée immédiatement au lever que si elle est prisse plus tard, et cela, quelle que soit la consommation totale. Le taux de nicotine peut être multiplié par un facteur 74 selon le moment où la première cigarette est allumée. Quant aux cigarettes chinoises contenant de l'herbe ajoutée au tabac, elles ne sont pas plus saines que les normales. C'est la conclusion qui découle d'une étude après analyse des sous-produits de la nicotine dans les urines de près de 300 personnes. Or ce type de cigarettes devient de plus en plus populaire.

Le tabac ne cause pas de dépendance, on peur arrêter quand on veut 

Faux: Il suffit de constater les difficultés que rencontrent ceux qui veulent s'arrêter. La dépendance au tabac est à la fois physique et psychique. Le fumeur régulier privé brutalement de la consommation, ressent  une sensation de manque. Il est tendu,nerveux, irritable, angoissé voire déprimé. Il peut trembler et avoir des sueurs; il lui est difficile de réprimer l'envie de reprendre une cigarette. La dépendance psychique est une dépendance comportementale liée au fait que le fumeur associe le fait de fumer à certaines activités ou à la survenue de circonstances plaisantes ou déplaisantes. La dépendance s'installe d'autant plus vite que le consommateur est jeune.

à suivre ... allez bon vent mes amis et à + pour d'autres articles !

    

 

Publié dans AHMED MECHATTAH

Commenter cet article