POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI

Publié le par AMINE LOTFI

POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI
POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI
POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI
POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI
POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI
POUR QUE NUL N'OUBLIE ! par Amine LOTFI

Publié dans AMINE LOTFI

Commenter cet article

amine lotfi soukhal 31/10/2016 21:07

Mais comme la clarification à ces désastres qui pleuvent en averse de tous les cotés sur le pays sont déjà mise sous le boisseau comme si de rien n’était, que déjà par le passé des décisions semblables ont été brusquées par l’urgence, que la recherche de la vérité sur ces échecs consommés resteront toujours aussi bornés.
C’est cette recherche du « pourquoi » qui restera malgré tout, sans réponse.
Les gens n’étant capables que d’une lecture inadéquate de toutes ces valeurs mises en jachère.
La justification du fait consiste à lui enlever le caractère de fait, d’accompli, de passé et, par là, d’irrévocable qui, comme tel, met obstacle à cette belle spontanéité.
Mais dire que, cet obstacle à la spontanéité en est la cause, le fait est injuste, c’est supposer que la spontanéité ne se met pas en question, que l’exercice libre n’est pas soumis aux normes, mais est la norme.
Et cependant, le souci d’intelligibilité se distingue foncièrement d’une attitude qui engendre une action sans égard pour l’obstacle.
Une fois tout ça mis bout à bout et il en reste, il y a encore toutes sortes de raisons d’envisager l’avenir avec sérénité.