CŒURS BLANCS, CŒURS NOIRS: Par Mohamed-Seddik LAMARA

Publié le par LAGHOUATI

CŒURS BLANCS, CŒURS NOIRS: Par Mohamed-Seddik LAMARA

CŒURS BLANCS, CŒURS NOIRS:

Par Mohamed-Seddik LAMARA

 

"Tu peux avoir un très bon frère que ta propre mère n'aura jamais enfanté. ", Ces paroles d'un penseur arabe, résume la fraternité qui doit marquer les rapports entre tous les humains abstraction faite de leur race, religion, langue ou culture. Ils ont les mêmes sens, le même entendement et ce même cœur qui bat de la naissance jusqu'à la mort. Mais, Dieu a, par son omniscience et son omnipotence, varié les rythmes et les teintes de cet organe. Il en est (les cœurs) qui sont toujours emballés, sombres et indifférents, perpétuellement en quête - au point de s'avilir- du clinquant de ce bas monde. Cependant, il en est d'autres - pas si nombreux hélas! - sereins, apaisés constamment bercés par les louanges adressées au Seigneur. Ils ont cette divine aptitude à dissiper les ténèbres et à semer la joie et l'espoir quand la désespérance se plaît à submerger la foi en des jours meilleurs. Je crois que c'est dans cette direction qu'on pourrait apprécier ce proverbe juif : "un cœur blanc, est en mesure d'abriter et de lessiver une nuée de cœurs noirs!"

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article