HADJ TAHAR LAMRI LANCE UN SOS URGENT : LE RISQUE EST GRAND , IL FAUT VITE AGIR !

Publié le par LAGHOUATI

Un message adressé à monsieur le wali de Laghouat pour éviter une catastrophe qui se profile à l'horizon :le risque de l'effondrement d'un angle des arcades de l'avenue Ali Boumedjel .Les fissures qui s'ouvrent de jour en jour et dont je suis témoin quotidiennement ne présagent rien de bon .Un écroulement de l'arcade (qu'a Dieu ne plaise !) en plus de la perte d'un chef d'œuvre architectural pourra provoquer le départ vers l'Au-delà de malheureux passants .

HADJ TAHAR LAMRI

HADJ TAHAR LAMRI LANCE UN SOS URGENT : LE RISQUE EST GRAND , IL FAUT VITE AGIR !
HADJ TAHAR LAMRI LANCE UN SOS URGENT : LE RISQUE EST GRAND , IL FAUT VITE AGIR !
HADJ TAHAR LAMRI LANCE UN SOS URGENT : LE RISQUE EST GRAND , IL FAUT VITE AGIR !
HADJ TAHAR LAMRI LANCE UN SOS URGENT : LE RISQUE EST GRAND , IL FAUT VITE AGIR !

Commenter cet article

Mustapha 16/12/2016 20:08

Apparemment l'Art.2 du JORA N° 20 semble toucher cet endroit. Vous penser qu'ils vont essayer de faire quelque chose.... Ces vestiges trop souvent ignorés, font partie intégrante du patrimoine de notre ville et racontent des histoires passionnantes parfois tragiques, parfois amusantes. Ils détiennent les rêves et les folies de notre enfance de la période post-indépendance .

Soukehal Djamal Abdenasser 16/12/2016 18:58

Le décret exécutif a été signé par le Premier Ministre de l'époque après approbation du Président de la République ;...La constitution est on ne peut plus clair .....
Le décret est exécutable .....par toutes les parties sachant que :
Art. 91.— Outre les pouvoirs que lui confèrent expressément d'autres dispositions de la Constitution, le Président de la République jouit des pouvoirs et prérogatives suivants :
1 – il est le Chef suprême des Forces Armées de la République ;
2 – il est responsable de la Défense Nationale ;
3 – il arrête et conduit la politique extérieure de la Nation ;
4 – il préside le Conseil des Ministres ;
5 – il nomme le Premier ministre, la majorité parlementaire consultée, et met fin à ses fonctions ;
6 – il signe les décrets présidentiels ;
7 – il dispose du droit de grâce, du droit de remise ou de commutation de peine ;
8 – il peut, sur toute question d'importance nationale, saisir le peuple par voie de référendum ;
9 – il conclut et ratifie les traités internationaux ;
10 – il décerne les décorations, distinctions et titres honorifiques d'Etat."
....

Ali 16/12/2016 16:16

Cette partie de la ville de laghouat est occupee par les militaires meme sur la droite de la photo il existait un joli jardin public qui a ete confisque et cloture par cette institution alors qu'il s'effondre ou qu'il tombe en ruine pas touche ne soyons pas naif et ne faisant pas semblant de nepas connaitre la loi ,les agissements et le bon vouloir du plus fort

Soukehal Djamal Abdenasser 16/12/2016 11:55

à titre de rappel à Monsieur le Wali :
JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE N° 20....
25 Rabie Ethani 1432 correspondant au 30 mars 2011...page 11

Décret exécutif n° 11-141 du 23 Rabie Ethani 1432 correspondant au 28 mars 2011 portant création
et délimitation du secteur sauvegardé du vieux Ksar de Laghouat.
....
Le Premier ministre,
Sur le rapport conjoint de la ministre de la culture, du ministre de l’intérieur et des collectivités locales, du ministre de l’aménagement du territoire et de l’environnement et du ministre de l’habitat et de l’urbanisme,
Vu la Constitution, notamment ses articles 85-3° et 125 (alinéa 2) ;
Vu la loi n° 90-29 du 1er décembre 1990, modifiée et complétée, relative à l’aménagement et à l’urbanisme ;
Vu la loi n° 98-04 du 20 Safar 1419 correspondant au 15 juin 1998 relative à la protection du patrimoine culturel, notamment son article 42 ;
Vu la loi n° 01-20 du 27 Ramadhan 1422 correspondant au 12 décembre 2001 relative à l’aménagement et au développement durable du territoire ;
Vu la loi n° 03-10 du 19 Joumada El Oula 1424 correspondant au 19 juillet 2003, modifiée, relative à la protection de l’environnement dans le cadre du développement durable ;
Vu le décret présidentiel n° 10-149 du 14 Joumada Ethania 1431 correspondant au 28 mai 2010 portant nomination des membres du Gouvernement ;
Vu le décret exécutif n° 01-104 du 29 Moharram 1422 correspondant au 23 avril 2001, modifié et complété,
portant composition, organisation et fonctionnement de la commission nationale et de la commission de wilaya des
biens culturels ;
Vu le décret exécutif n° 03-322 du 9 Chaâbane 1424 correspondant au 5 octobre 2003 portant maîtrise d’oeuvre
relative aux biens culturels immobiliers protégés ;
Vu le décret exécutif n° 03-324 du 9 Chaâbane 1424 correspondant au 5 octobre 2003, modifié et complété,
portant modalités d’établissement du plan permanent de sauvegarde et de mise en valeur des secteurs sauvegardés ;
Après avis de la commission nationale des biens culturels lors de sa réunion du 17 décembre 2008 ;
Après approbation du Président de la République ;
Décrète :

Article 1er : En application des dispositions de l’article 42 de la loi n° 98-04 du 20 Safar 1419 correspondant au 15 juin 1998, susvisée, il est créé un secteur sauvegardé du vieux Ksar de Laghouat dans la wilaya de Laghouat dénommé « vieux Ksar ».

Art. 2 : Le secteur sauvegardé du « vieux Ksar de Laghouat » d’une superficie de 30 ha 5 ares 34 ca est délimité, conformément au plan et au tableau des coordonnées géographiques annexés à l’original du présent décret, comme suit :
. au nord : par la rue Merad Mohamed ;
. à l’est : par la rue Pasteur (El Dalaa) ;
. au sud : par la rue de la Palestine et la rue du 4 décembre 1854 ;
. à l’ouest : par le boulevard de l’Indépendance et le boulevard des Martyrs.

Art. 3 : Le présent décret sera publié au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

Fait à Alger, le 23 Rabie Ethani 1432 correspondant au 28 mars 2011.

Ahmed OUYAHIA.