L’INJUSTICE DE LA PEINE DE MORT L’EXECUTION D’UN INNOCENT (Posté par notre ami K.HADJOUDJA)

Publié le par LAGHOUATI

L’INJUSTICE DE LA PEINE DE MORT L’EXECUTION D’UN INNOCENT (Posté par notre ami K.HADJOUDJA)

L’INJUSTICE DE LA PEINE DE MORT

L’EXECUTION D’UN INNOCENT

 

Certains récits de vie donnent froid dans le dos…Les U.S.A. en 1944 était le pays le plus raciste au monde. Le fait d’assassiner un enfant noir de 14 ans pour clôturer un dossier en montre bien l’exemple…

Ce genre d’erreurs judiciaires n’est malheureusement pas si rare que ça, et l’histoire est émaillée de condamnations erronées qui se concluent par l’EXECUTION D’UN INNOCENT !

Ici, j’ai choisi de me focaliser sur le cas de ce jeune Américain noir (cf. / photo) : GEORGE STINEY.

En 1944, ce jeune n’avait que 14 ans lorsqu’il a été CONDAMNE A MORT pour le meurtre de deux jeunes filles blanches âgées respectivement de 11 et 8 ans.

Lorsqu’il s’est assis sur la CHAISE ELECTRIQUE de la Prison de COLUMBIA en CAROLINE DU SUD ; il a fallu l’asseoir sur un annuaire téléphonique car il était trop petit !! Il reste à ce jour, le condamné à mort le plus jeune de l’histoire récente des Etats-Unis…

MAIS, 70 ans plus tard il est INNOCENTE !!

Selon la chaine de télévision N.B.C, le juge CARMEN MULLINS vient d’annuler la décision de justice qui la conduit à la mort !

Des avocats se sont battus pour la réouverture de son dossier, car selon eux, les aveux de STINEY avaient été obtenus par la contrainte…De plus, aucune preuve n’avait été établie contre lui…

Le seul fait qui lui a été reproché : Il était le dernier à avoir vu les filles vivantes et était allé le signaler à la Police après la diffusion de l’avis de recherche.

Le Procès n’avait duré que trois heures et le jury composé de 12 hommes blancs n’a eu besoin que de 10 minutes de délibération pour le déclarer coupable !! IL A ETE EXECUTE 3 MOIS APRES…

En 2009, soit 65 ans plus tard, sa sœur, plus âgée, avait affirmé sous serment, que son jeune frère était avec elle ce jour-là et qu’il ne pouvait être l’auteur de ces crimes.

Les tests A.D.N. effectués par la suite confirmèrent ses dires.

Le vrai coupable avoua son forfait sur son lit de mort en 2014…

Cette affaire est devenue par la suite le symbole, pour le monde entier, de L’INJUSTICE DE LA PEINE DE MORT.

 

Merci hadj Kamal pour cette contribution qui nous montre que la justice n'a jamais été de ce monde et ne peut jamais l’être .

مِن سِماتِ العَدلِ أنَّهُ يَرفعُ صاحِبَهُ عندَ الله ويَمنَحهُ منزلةً عظيمةً وشرفاً ربَّانياً قَرَنَهُ الله بذاتِهِ، وفي الحديثِ الشَّريف: (إنَّ المُقسِطينَ عند اللِه على منابرَ من نورٍ عن يمينِ الرَّحمنِ عَزَّ وجَلَّ، وكِلتَا يديهِ يمينٌ، الذين يَعدِلونَ في حُكمهِم وأهليهِم وما وُلّوا)

 

Publié dans K.HADJOUDJA

Commenter cet article

Makhlouf 20/12/2016 17:24

Ce n'est pas une condamnation mais un meurtre. En ce temps là, un noir contre deux filles blanches n'avait aucune chance ni de circonstances atténuantes.

Soukehal Djamal Abdenasser 20/12/2016 07:09

Le racisme prive les hommes de leur lucidité, aveugle les cœurs, les âmes et les esprits.....la haine les aveugle .....