Hommage posthume à si Hadj Mohamed Benguit -Par B. Khalifa-

Publié le par LAGHOUATI

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et intérieur

Aujourd’hui, en nous laissant une immense douleur, nous a quittés celui pour qui nous avions un profond respect et à qui nous liait une affection infinie

SI EL HADJ MOHAMMED BENGUIT

Il fut l'un des tout premiers maitres coiffeurs de Laghouat. Au cours de cette longue carrière son intelligence son gout de l'esthétique ont fait de lui un artiste, un virtuose de la coiffure sachant s'adapter avec le moment .Il vous parlait des coupes de Tino Rossi de Maurice Chevalier de Farid El Atrache et des costumes de Mohammed Abdelwahab

Avec lui part aussi un livre d'histoire. Il possédait toutes les généalogies de ses concitoyens, connaissait toutes les familles comme il lui a été permis de côtoyer tous les grands de cette cité, bien sûr il les coiffait

Doué d'une mémoire hors du commun il relatait le passé lointain et proche de sa ville. Ses récits étaient toujours émaillés d'anecdotes liées aux gens et aux lieux dont certaines parfois nous faisaient tordre de rire. Sa gosra était toujours un délice.

Ses commentaires éclairés sur la société parfois acerbes parfois élogieux

Il était très humain foncièrement bon d'accueil toujours agréable

A l'automne de ma vie j'ai trouvé dans son petit salon un refuge contre l'ennui et la mélancolie

CHER Si Mohammed tu as été pour moi à la fois un père un frère et un ami

Que Dieu t'agrée dans son infinie miséricorde et nous donne la force de surmonter la douleur de ta perte.

 

B.KHALIFA

Publié dans B.KHALIFA

Commenter cet article