Nous ne devons plus attendre....AGISSONS MAINTENANT !

Publié le par LAGHOUATI

L’histoire de Laghouat est à écrire ou plutôt à réécrire ….Nous savons tous que cette histoire a été écrite par les militaires français ou par des historiens, encore français dont la première qualité n’est certainement pas, l’objectivité. Les sources algériennes ou arabes, disons le tout net , n’existent pas ou si elles existent-elles sont trop partielles pour prétendre servir à écrire l’histoire de la ville depuis qu’elle existe .

De jeunes Laghouatis s’y essaient portant malgré le fait qu’ils ne soient pas historiens mais seulement des chercheurs amateurs qui aiment leur ville . Parmi ces jeunes je dois citer nos aimables compatriotes : si Ahmida Mimouni, si hadj Mahmoud Kazi, Bachir Rouighi , Belkacem Takhi , Ramus Hamel, Bachir Bediar , Tahar Didi , jamal Soukhal, Lamine Soukehal , Mohamed Chettih, Mohamed Seddik Lamara, Ahmed Benaya, Nouredine Cotte, Nouredine Lazhari, hadj Kaddour Mohamed, Kaddour Bouzidi , Ameur Merzoug, si Mohamed Hebboul  , Nouredine Garbi, chikh ali Takhi et quelques autres ( je ne peux pas citer tout le monde)

Mais tout cela ne donne pas le résultat escompté car ce sont des actions individuelles forcément limitées .

Je propose que l’on organise une rencontre entre les chercheurs, les universitaires et toutes les personnes qui ont à cœur ce projet , pour nous connaitre entre nous, discuter de la question ,échanger entre nous, nous concerter et sortir , peut-être, avec des propositions , des recommandations que nous pourrions mettre à exécution .

Qu’en pensez-vous ?

Commenter cet article