CONSEILS DE SANTE-SUITE- PAR A.MECHATTAH-

Publié le par LAGHOUATI

Pour faire passer une crampe
Pour remédier à une crampe, il faut étendre le muscle, contrarier le mouvement...en douceur. Prenons le mollet par exemple : en se contractant, il permet l'extension du pied sur la jambe ( de faire des pointes); s'il est le siège d'une crampe, il faut doucement plier le pied vers l'avant à angle droit avec la jambe, ou en marchant sur les talons.
Lorsque ce n'est pas suffisant, il est possible d'utiliser des produits froids vendus dans le commerce ou de masser délicatement le muscle.
Pour calmer une crampe au niveau de la voûte plantaire il faut fléchir les orteils vers l'avant en les attrapant à pleine main afin d'étendre les petits muscles qui sont sous le pied.
Si la crampe ne passe pas, il est aussi possible de bander le pied avec une bande élastique type Velpeau ou une écharpe pendant quelques instants (attention à ne pas faire un garrot!).
La compagnie réduit la tension artérielle
Finis les problèmes de tension artérielle, à condition de vivre en bonne compagnie.
Selon des scientifiques, la présence du conjoint permettrait de faire baisser la tension artérielle en-dessous des niveaux observés lors d'une conversation entre amis ou même lorsqu'ils sont seuls.
Ce phénomène est observé chez les hommes et les femmes quelle que soit la qualité de la relation avec leur partenaire.
Cette nouvelle étude va dans le même sens que les résultats d'une précédente recherche affirmant que les personnes mariées avaient moins de problèmes cardiovasculaires que les célibataires.
Ainsi, en plus des quatre bourreaux du cœur bien connus que sont le cholestérol, l'hypertension artérielle, la sédentarité et le tabagisme, les cardiologues pourraient bientôt recommander de trouver au plus vite l'âme sœur. Encore une affaire de cœur en somme. 
Il est particulièrement important que les bébés et les enfants aient un apport en vitamine D suffisant 
Les enfants qui présentent des carences en vitamine D peuvent souffrir de rachitisme, une maladie qui affecte le développement osseux. Les laits maternisés pour nourrissons sont déjà enrichis en vitamine D, et les bébés nourris au biberon n'ont donc pas besoin de compléments. Les bébés nourris au sein, en revanche, peuvent avoir besoin d'un complément de vitamine D car le lait maternel est généralement pauvre en vitamine D. 
Le lait maternel reste la meilleure alimentation pour les bébés mais, si vous allaitez, consulter votre médecin pour savoir si votre bébé a besoin d'un complément en vitamine D.
à suivre... allez bon vent mes amis et à + pour d'autres articles !
 

Publié dans AHMED MECHATTAH

Commenter cet article