MA RÉFLEXION DU JOUR (28/03/2017) Calculs - PAR M.S.LAMARA

Publié le par LAGHOUATI

MA RÉFLEXION DU JOUR (28/03/2017)

Calculs

Quand les relations perdent leur spontanéité et que le calcul les enrobe, s'installent alors les rapports arithmétiques pointus et acérés.

Mohamed-Seddik LAMARA

Aucun texte alternatif disponible.
 
J’aime
 
Commenter
Commentaires
Titraoui Noureddine Parfaitement ,puisque tout est fondé sur l’intérêt personnel damnant les âmes afin qu'elles ne reconnaissent pas leurs semblables en faisant fi des sentiments d'autrui.
Seddik Lamara Oui, les relations humaines ont ,désormais, leur "souk" et partant une empreinte commerciale et sont même logées à la bourse. Il n' y a qu'à voir pour s'en convaincre les normes scélérates imposées depuis quelques années par les TIC dans nos rapports. On ne se déplace plus pour rendre visite à des proches, à des amis et pis encore à ceux qui nous ont enfantés. Le portable avec ses sms et texto et autres veiber , messenger et imo, sont là pour, froidement, se substituer à la chaleur du contact direct physique. Dès lors s'installent dans le langage l'inconfort procuré par l'empressement à couper le téléphone pour ne pas perdre trop d'unités, et surtout la mauvaise foi consistant à exprimer votre regret de ne pouvoir vous rendre chez votre correspondant arguant du motif que vous êtes loin d'où il se trouve, alors que vous êtes dans un café, à un jet de pierre l'un de l'autre. En effet ces moyens de la communication instantanée incitent au mensonge, aux dérobades à l'hypocrisie, au fardage des paroles, la roublardise "el ghich". Comme dans un souk, et quand bien même virtuelles ces relations, peuvent aisément être translatées dans l'atmosphère de nos souks et marchés dominés par les tromperies de tous genres. L'arrogance et le vil unanimisme à s'étriper sans se servir de couteaux, viennent en tête des hideuses mercuriales du "souk" des paroles.
J’aimeRépondre112 minModifié

Publié dans Med Seddik LAMARA

Commenter cet article