GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"

Publié le par LAGHOUATI

GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"
GRAND MERCI A NOS AMIS DE "BENACER BENCHOHRA"

Je me suis rendu ce matin avec mon fidèle lieutenant Semahi  au village tout près de Benacer Benchohra pour rendre visite à un vieil ami et ancien collègue de l’institut , si hadj Maamar Benabderrahmane. Nous avons été fort bien accueilli, nous avons visité la propriété de notre ami qui se consacre entièrement à la terre depuis sa mise en retraite survenue il y a quelques petits mois . Nous l’avons trouvé avec son fils Ahmed âgé d’une vingtaine d’années et à qui il a pu faire aimer le travail de la terre, ce qui est , en soi, une grand prouesse de notre ami .

Nous avons pu visiter la propriété de notre ami tout en savourant l’air frais absent depuis plusieurs jours et ce , malgré un soleil torride qui frappait fort ( notre ami Semahi en a souffert terriblement , le voir en sueur sur l’une des photos)

Après avoir pris congé de si Maamar et remercié pour les belles citrouilles et courges qu’il nous gracieusement offertes, Semahi me proposa de faire un saut chez un ami à lui , éleveur de chevaux de course qui n’était pas loin de l’endroit où nous étions

Chez notre autre ami (malheureusement absent) cela a été un autre ravissement .Nous avons pu admirer la beauté des purs sangs anglais qui raflent tous les grands prix de la région et d’ailleurs. Ensuite nous fumes invités à une table bien garnie : méchoui d’aubergines au beurre de la ferme ( je n’ai jamais gouté à un aussi bon ) , du beurre , du petit-lait, du pain tajine et pour finir un café des plus excellents .

جازاكم الله عنا كل خير و بارك الله لكم في دياركم و في أرزاقكم و في أولادكم و في صحتكم

أمين

Commenter cet article

Soukehal Djamal Abdenasser 15/07/2017 18:50

Allah yahfedhou inch Allah .....

Bennacer Benchohra, Ksar El Hirane, .....les greniers de Laghouat .....de très belles cultures biologiques ...
Notre blog, votre blog ...nous fait revivre notre enfance .....
Nous sommes tenus d'échanger nos souvenirs, pour que les jeunes Laghouatis, revivent avec nous l'histoire magique, glorieuse de leur ville.
Pour les jeunes Laghouatis sachez que l'oasis de Laghouat produisait (années 60 et 70 du siècle passé) du grain (zones d'épandage de crues), des fruits de toutes sortes, des dattes, du lait de chèvre, de la viande ovine et caprine.....
on peut dire que Laghouat se suffisait en céréales et maraîchage....plus maintenant ....
Notre ami, l'ami de mon ami (en retraite) en est le meilleur exemple du Laghouati producteur ....