Le quotidien d'un retraité : journée du 9 7 2017

Publié le par LAGHOUATI

Le jeune Farouk Azzouz ( fils de nadir et petit fils de hadj Brahim) en compagnie de hadj Ahmed Morjani en visite à la galerie des arts islamiques de notre ami Mekhanet
Le jeune Farouk Azzouz ( fils de nadir et petit fils de hadj Brahim) en compagnie de hadj Ahmed Morjani en visite à la galerie des arts islamiques de notre ami Mekhanet
Le jeune Farouk Azzouz ( fils de nadir et petit fils de hadj Brahim) en compagnie de hadj Ahmed Morjani en visite à la galerie des arts islamiques de notre ami Mekhanet
Le jeune Farouk Azzouz ( fils de nadir et petit fils de hadj Brahim) en compagnie de hadj Ahmed Morjani en visite à la galerie des arts islamiques de notre ami Mekhanet

Le jeune Farouk Azzouz ( fils de nadir et petit fils de hadj Brahim) en compagnie de hadj Ahmed Morjani en visite à la galerie des arts islamiques de notre ami Mekhanet

AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage
AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage
AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage
AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage
AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage
AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage
AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil  ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage

AU SALON DE COIFFURE DE MOUSSA MILOUDI qui perpétue le métier de son père FEU hadj Mohamed . Moussa n'a rien changé au salon de son père et le conserve tel que laissé par son père ( Allah yarahmou) . J'ai surpris , en train de se faire raser la barbe, un vieil ami Kadour Behetila que je n'ai pas réussi à reconnaître du fait de la mousse de savon qui recouvrait la totalité de son visage

Commenter cet article