UNE CULTURE TOTALEMENT DISPARUE....!

Publié le par LAGHOUATI

En allant rendre visite à ma mère , comme chaque matin, je vois de loin notre voisin hadj Tadj ( fils de Hadj CHAIBA , Allah yarahmou) avec son tuyau d'arrosage arroser la rue aussi loin que le tuyau pouvait le permettre après ,( bien entendu) bien balayé les alentours . cette scène me rappelle une sacrée époque où tous les Laghouatis le faisaient devant leurs maisons et les commerçants devant leurs épiceries. La ville devenait ainsi propre et n'avait plus besoin d'agents de la voirie pour  assurer la propreté de la cité . C'était la culture de toute une ville , malheureusement , disparue totalement

En allant rendre visite à ma mère , comme chaque matin, je vois de loin notre voisin hadj Tadj ( fils de Hadj CHAIBA , Allah yarahmou) avec son tuyau d'arrosage arroser la rue aussi loin que le tuyau pouvait le permettre après ,( bien entendu) bien balayé les alentours . cette scène me rappelle une sacrée époque où tous les Laghouatis le faisaient devant leurs maisons et les commerçants devant leurs épiceries. La ville devenait ainsi propre et n'avait plus besoin d'agents de la voirie pour assurer la propreté de la cité . C'était la culture de toute une ville , malheureusement , disparue totalement

Commenter cet article