Souvenir de la mobilisation des étudiants en juin 1967

Publié le par Laghouati

 

5 juin 1967, une date  dont le souvenir  restera impérissable. Cette date me rappelle, alors que j’étais jeune étudiant d’une vingtaine d’années à la faculté d’Alger, l’ordre de notre mobilisation au sein de l’armée à la suite de l’agression sioniste sur l’Egypte. Des milliers d’étudiants et d’étudiantes se sont trouvées dans les casernes alors qu’ils s’apprêtaient à profiter pleinement  de leurs vacances. L’agression des hordes sionistes a été perçue comme un affront terrible pour les Algériens dont des milliers d’entre eux se sont portés volontaires pour défendre la dignité des arabes, qui a été bafouée.  Nous venions de terminer les examens quant l’ordre de mobilisation nous parvient, coupant court à tous projets de vacances.

 

Pour ma part j’ai été affecté à l’Ecole du Matériel de Beaulieu à El-Harrach. J’y ai passé, comme tous mes camarades 45 jours de dures épreuves et par forte chaleur. Il y avait avec moi le regretté Mustapha choul , Ahmed Dahou et beaucoup d’autres de mes camarades d’études ou de mes compatriotes de Laghouat.

Nous étions plein d’ardeur et d’enthousiasme et malgré le fait que la guerre était finie au bout de 6 jours, on continuait à nous faire croire que ce n’est qu’une trêve et que nous allions être envoyés au front pour continuer la guerre et infliger une défaite à Israël . C’est ce que nous avons cru et continuions à croire jusqu’à la fin des 45 jours. En septembre, à la fin de l’entrainement militaire auquel nous avions été soumis, nous avons du  nous rendre à l’évidence : la guerre était finie et nous avons été bel et bien battus.

Nous avions pourtant cru jusqu’au bout que nous aussi allions nous entendre dire par feu le président Houari Boumediene, à l’instar des militaires de carrière qui nous ont précédés au front : « Anassr aw el isthichad » la victoire ou le martyre. Nous nous sentions fiers de défendre la nation arabe. Il nous plaisait beaucoup à le crier tout haut à nos mères et sœurs pour les émerveiller même si rien de précis  ne nous ait été communiqué par nos chefs militaires.

Moments inoubliables dont nous avons gardé une grande fierté malgré le dur entrainement , la chaleur torride et les moustiques de oued El-Harrach, malgré les vacances sacrifiées.


NB : En cherchant dans mes papiers , j'ai pu tomber sur une photo représentant les étudiants mobilisés en 1967 . La plus part, je les ai retrouvés à l'université à notre démoblisation , d'autres sont décédés ( choul mustapha par ex ,  au milieu du dernier rang ). Votre serviteur se trouve au 1er rang, accroupi à l'extreme droite.

Le 6 6 2009

Publié dans Mohamed HADJ AISSA

Commenter cet article

MOHAMED HADJ AISSA 29/05/2016 21:26

@ AISSA , je viens de vérifier il n'y a rien dans les deux boites .C'est laghouati03@gmail.com . Mon pseudo FB c'est mohammed nostalgique avec la photo de mon père

MOHAMED HADJ AISSA 29/05/2016 19:10

salam AISSA , je n'ai rien reçu , tu as mon adresse mail affichée mhadjaissa2003@yahho.fr merci

aissa 29/05/2016 21:21

envoyer moi votre pseudo fecebok a l'adresse e.mail

aissa 29/05/2016 21:13

je t’ai envoyer la photo par e.mail yahoo.fr et par e.mail gmail.com à l'adresse suivante LAGHOUATI jais essayer avec la nouvelle adresse mhad yahoo ça passe pas

MOHAMED HADJ AISSA 29/05/2016 19:11

je corrige l'adresse mhadjaissa2003@yahoo.fr

MOHAMED HADJ AISSA 29/05/2016 00:00

SALAM AISSA , je me souviens très bien de toi . Tu assistais l'instructeur soviétique . Très gentil et sympathique . Je me souviens d'un autre actif de Ghardaia mais j'ai oublié son nom .Content de nous rencontrer par le canal du web. Merci de t’être souvenu .Cela fait presque 50 ans !

aissa 29/05/2016 18:41

je t’ai envoyer une photo par e mail qui dete de 1967/1968

MOHAMED HADJ AISSA 27/05/2016 07:56

Pardon Aissa ! j'ai fait erreur , il s'appelle Taibouni et il est originaire de Chabounia ( wilaya de Medea) Si c'est vous à coté de notre ami , vous êtes alors ( même si je n'arrive pas à me rappeler votre nom) l'étudiant en faculté de lettres ( section histoire) . Nous étions ensemble dans le même immeuble, moi en psycho et vous en histoire

aissa 28/05/2016 23:05

C’est par hasard que jais ouvris cette page web
Et juste le même jour de la publication de la photo
Pour enlever le doute Jais appeler mes enfants et mes frères parce que jais des photos similaire
Et ils m’ont connu à la première vus (moi je n’étais pas du groupe des étudiants j’étais service actif mai en a fait la photo ensemble) j’habite SKIKDA je vous envoilerez une ou deux photos
salutation

aissa 27/05/2016 01:22

je me suis étonné de voir cette photo ce même jour aprés 50ans je me rappel trés très bien de cette évènement de 1967 à l’école des cadres du matériel d'elharrach et je suis sur cette photo jute en haut à coté de dida mokhar celui qui porte des lunettes noir.

MOHAMED HADJ AISSA 27/05/2016 05:02

Bienvenue , mais cela m'étonne mais l'homme aux lunettes du haut s'appelle CHABOUNI et il est de la wilaya de MEDEA , je m'en souviens très bien car nous étions copains

MOHAMED HADJ AISSA 27/05/2016 05:00

Marhaba si AISSA