Allah, Allah , si Allal !- par H.A.Djoudi-

Publié le par LAGHOUATI

ALLAL ROUIGHI 

Allah Allah SI ALLAL ROUIGHI ! Qui ressurgit  de loin grâce à notre ami Krim, souvenir qui ressurgit chez l’homme qu’est devenu l’enfant de 12 ans qui ne pouvait pas prononcer le moindre petit mot pour lui exprimer ses sentiments de son vivant,  traversant, la rue Benouhaicha de retour de Ouargla pour se rendre à sa demeure, ou  bien encore se rendant à  EL KABOU pour voir  ma grande mère et SI LAMINE TAKHI qui  a été le plus proche de lui parmi tous mes oncles, ou  enfin quand il faisait la tournée entre Les Ben Naima à Rahbet Ezaitoun et le magasin Paradis des enfants de Lemgataa.

 

Et après 44 ans exactement comme à l’âge où il nous a quittés, je peux lui dire que je l’aimais et que j’avais beaucoup d’estime pour lui, pour sa façon de se habiller, pour sa galanterie, sa gentillesse et sa courtoisie.

 

Plus-tard, en m’intéressant à l’Histoire de Laghouat et ses enfants, j’ai découvert que SI ALLAL faisait partie des grands de Laghouat, de ses repères et de ses personnalités légendaires et incontournables lorsque on parle de Laghouat , à l’instar de ses proches amis tels que KADA BENATALLAH- HASSANI MAHMOUD BENARABI-MEBARKI AHMIDA-TAKHI LAMINE etc.…

 

Sa vie professionnelle  a été exemplaire et son petit fils KRIM l’a si bien racontée  et comme tous les Laghouatis, il  a été un excellent sportif, scout, dirigeant du grand club AL HILLAL.

 

Il n’avait que 44 ans lorsqu’il est mort  pourtant ce qu’il a accompli comme œuvres utiles pour sa ville et ses jeunes est à inscrire en lettres d’or dans son registre.  C’est bien grâce à lui  que beaucoup de jeunes ont pu accéder à un emploi stable dans l’administration de leur pays fraichement libéré de l’occupation. Il a pu grâce à ses compétences de dénicheur de talents, découvrir tous les jeunes pétris de qualités et a misé courageusement  sur eux. Sa vie a été bien remplie et son allant et son dynamisme débordant sont parmi ses qualités le plus souvent citées par ses pairs. Ceci est tellement vrai que si Allal n’est  pas mort dans un lit mais en mission pour accomplir son devoir.   

 

Oui SI ALLAL vous resterez un exemple à suivre pour beaucoup de Laghouatis qui  continuent à vous aimer.

 

Je voudrais remercier KRIM BOUGUERRA qui m’a pris de court en prenant  cette  louable initiative  pour nous parler de son cher Grand père, et le prier de bien vouloir passer le bonjour à son cher père SI MOHAMED que nous aimons aussi.

 

Merci Krim   

 

DJOUDI HADJ ALI                 

 


 

 

Publié dans HADJ ALI DJOUDI

Commenter cet article

Samir 29/12/2010 09:38


Les Rouighi font partie des meubles de cette ville rebelle qui a en sainte horreur l'hypocrisie et l'ingratitude même si je suis très mal placé pour émettre un jugement il n'en demeure pas moins
que la bienséance et le devoir de mémoire devront inciter les gens de bonne volonté à dire et à écrire l'histoire de ces pionniers et ce, pour que les jeunes en mal de repères puissent trouver
leurs chemins dans le brouhaha de la vie et les mensonges instillés par celles et ceux qui ont dévié sciemment de la trajectoire merci pour cette passerelle avec les figures qui ont fait l'histoire
de notre chere ville .Samir Amirouche Ouramdane Azzouza


Soukehal Djamal Abdenasser 27/12/2010 17:47



Ils ont fait l'histoire de notre adorable ville, on leur doit du respect. qu'ils reçoivent nos hommages à titre posthume.  



Krim BOUGUERRA 27/12/2010 13:31



Mes remerciements pour ces éloges faits à mon grand père, je voudrais profiter de cette occasion pour vous
féliciter pour toutes vos contributions que vous apportez a ce blog…surtout ne vous arrêtez pas, continuer avec vos photos car c’est toujours un plaisir de se souvenir de nos aînées qui nous ont
quittés.


Mes amitiés a toute votre famille et particulièrement a  Mohamed.
(Labum)     Krim
BOUGUERRA.