"Je vous ai compris" et à bientôt! -par AHMED BENMESSAOUD

Publié le par LAGHOUATI

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par BENMESSAOUD Ahmed sur l'article De l'amitié - Par M.KRADRA, sur votre blog Le blog de l'histoire et de la culture de la ville de LAGHOUAT

Extrait du commentaire:

Quel style haut de gamme qui me rappelle que j'ai un engagement envers le blog et ses lecteurs que je dois donner la suite du récit de mon voyage aux "States" en 1982.

Non, je n'ai pas l'étoffe de disserter sur "la démocratie en Amérique". Tocqueville, en précurseur émérite, l'a si bien fait avant  moi. Je devais narrer une rencontre avec une Américaine, qui m'a rappelé ce qu'elle disait et ce que je disais dans nos missives réciproques durant les années 1965 à 1966.  La distance spatiale 17000 kms et la distance des deux époques entre 1965 et 1982, 17 ans après, n'ont pas oblitéré des souvenirs supposés enterrés à jamais. Mais, ce compte débiteur, le mien envers mon engagement reste entier et je ne manquerai pas d'éponger ce solde négatif le moment propice, étant très pris par la famille, et bien plus je suis victime, je crois d'un bon mal: Celui de peiner à suivre le Phare éblouissant qu'est le blog de Sidi El Hadj Aïssa, et les articles qui  suivent, déferlant des richesses sans discontinuer de Mr. LAMARA, avec ses écritures ensorceleuses, aux phrases stylés et un vocabulaire que même les ésotériques trouvent beaucoup de sueur à déchiffrer.

 

Indulgence et merci à tous, "je vous ai compris" et à bientôt!

AHMED BENMESSAOUD

Publié dans Ahmed Benmessaoud

Commenter cet article

Med-Seddik Lamara 16/12/2014 15:26


Merci si Ahmed pour votre aimable clin d'œil. Moi aussi j'éprouve un immense plaisir à vous lire. Vos contributions au verbe si finement ciselé,
rehaussent, incontestablement, le niveau du blog à la tête duquel veille, tel un vigile inlassable, notre ami et frère, l'inénarrable MHAL, que Dieu nous le garde. Avec ma modeste expérience
d'homme de la communication, je considère ce forum comme une heureuse oasis  qui a le mérite de nous abreuver de grandes espérances dans un monde, nous ne cesserons de le déplorer, de plus
en plus désertifié et… déserté par la beauté et le don de soi. Cordialement. M.S.LAMARA