La JSML des années 1970 - par notre ami Makhlouf Abdi-

Publié le par MOHAMMED HADJ AISSA

Untitled-2 copy

En continuant dans le registre de la nostalgie chère à notre ami Djoudi Hadj-Ali,je vous propose cette photo de la JSMLaghouat prise lors du match du championnat de division d’honneur,opposant la JSML et l'OMSaint-Eugene au mois d'Avril 1970,qui s'est déroulé à Laghouat et qui s'est terminé à l'avantage des locaux par un but à zéro.
Debout de gauche à droite:
BENSALEM,HOUITI,TASSI,ALLALI(rahimahouAllah),FERHAT,TIDJANI,BENHAOUACHE,AKAKA,
LANDOR.
Accroupis de gauche à droite:
BOUZALEKH,MOULAY,MANSOURI,KECIBA,REGUE,ROUANE,RAMDANI.
L'équipe était entrainée par le hongrois LANDOR,ancien international de l'équipe de Hongrie vice championne de la coupe du monde de 1954.

Publié dans SOUVENIRS

Commenter cet article

Lazri Noureddine 07/07/2011 12:08



Salem!


 Il ne reste ni joueur ni crampons ni houm yehzenoun! Les soit disants joueurs,entraineurs,dirigeants et tout ce qui s'en suit de nos jours n'ont qu'a se taire et qu'ils aient honte pour
leurs prestations!



Soukehal djamal abdenssaer 06/07/2011 20:50



La mentalité des gens du Sud (Achak Mellal) a fait que cette grande équipe s'est effritée précocement. Règue est parti à Alger, il a raccroché les crampons très jeune, idem pour benahmed, Badro
aussi, Si el bachir itou, Ferhat un grand avant centre a raccroché très jeune, Kadda mon ami a raté une grande carrière, et les autres atteints par l'âge ont arrêté de jouer. Il ne restait
que deux à trois joueurs qui ont continué à jouer. Actuellement il n'y a pas de joueurs. 



Lazri Noureddine 06/07/2011 15:54



Salem!


Trés cher Mr Ben Laghouat! Vous avez raison le nom de l'ex. entr, est bien BÁNYAI (BREIR)NÁNDOR, né le 8/03/1928 et decedé le 8/12/2003 á l'age de 75 ans.Il jouait au poste de lateral gauche au
seine de la grande equipe de Honvéd -Budapest avec Puskas,Bozsik, ect,,,.Enfin il a ete selectionné 2X et non 40X en 1950.Il a travaillé en Pologne,en Algerie á Laghouat et enfin au Togo.Je peux
vous dire Allah Yarh'mou we Yekhferlou,c'etait un trés grand entraineur reputé á Laghouat comme en Hongrie!Soyons fieres d'avoir eu de la chance  de voir et de vivre avec un etre humain
comme Mr BÁNYAI NANDOR autrement á la chez nous "LANDOR"



Soukehal djamal abdenssaer 06/07/2011 15:37



Alors rendons lui hommage en publiant sa photo dans notre blog. Les Hebboul une grande famille que nous respectons et qui nous honore.



Mounir Mourad 06/07/2011 13:52



Sacrée Dream-team que cette équipe de la JSML qui constituait notre grande fierté a nous 'Laghouatis' d'Alger!


A l'époque ou la majorité des clubs de l'élite se déplacaient dans des bus affrêtés, la JSML disposait de son propre moyen de locomotion aux couleurs du club.


En 69-70, on se faisaient un devoir d'aller supporter l'équipe dans ses matchs a Alger en emmenant toujours avec nous des voisins et amis.


Je me souviendrai toujours de la rencontre face a l'USMMC au stade Lavigerie d'El Harrach. L'équipe locale qui était constellée de vedettes et drivée par l'illustre Feu Ali Benfeddah
pensait ne faire qu'une bouchée de ces gars du sud. Ce jour là, les deux ailiers Benahmed et Rouane en firent voir de toutes les couleurs aux défenseurs Harrachis. Rouane fut surnommé par les
supporters locaux: ROJO en réference a un célèbre attaquant de l'Athlético de Bilbao de l'époque. Le malheureux gardien de l'USMMC dû se résigner a aller ramasser par trois fois le ballon au fond
de ses filets.


Une autre fois la JSML devait rencontrer la grande équipe du WABoufarik au stade Med Reggaz dans un match revanche, les locaux déterminés a laver l'affront subi a l'aller ( défaite
par 4-2). La partie se terminera sur le score de parité de 3-3.


Il y aura également le match contre l'ASDouanes ou évoluait un certain Meghalsi qui fera partie par la suite de l'équipe du NAHD. Cela se passait au stade ZIOUI d'Hussein-Dey et la
JSML l'emportera avec un score fleuve: 7-2.


J'avais eu l'occasion de discuter avec l'ex joueur Moulay Benhamed il y a quelques temps lors du mariage de son fils a Laghouat, et je lui avait dit qu'avoir une telle équipe avec de
tels joueurs et ne pas arriver a acceder en division nationale de l'époque était vraiment incompréhensible pour moi!



ben laghouat 06/07/2011 10:51



L Entraineur se prénommait BANYAI NANDOR il était laréral gauche dans la fameuse équipe de HONGRIE. Il a été sé lectionné plus de 40 fois en équipe de HONGRIE.


Pour ce qui est de la JSML je voudrais rendre un hommage particulier et, ce ,àtitre posthume à un dirigeant qui s'est consacré corps et âme à cette équipe :Monsieur HEBBOUL
ALLEL. Reconnaissance et gloire à cette pres tigieuse équipe de gamins qui ont su lever haut les  couleurs de notre ville.IL  faudrait consacrer plusieurs chapitres à l épopéé de
cette équipe .


 


 



Soukehal djamal abdenssaer 06/07/2011 07:50



frère Lazri, Merci pour cette information de taille, cependant notre Nandor et/ou Landor était très fort comparé aux entraîneurs étrangers actuels qui sont payés rubis sur ongle 60.000 Euro
- 100.000 Euro mensuellement (sur l'argent du contribuable, ne me parler pas de sponsor, le sponsor cherche toujours ses intérêts, ce qu'il donne d'une main il le récupère de l'autre). Moi, mon
salaire mensuel est de 300 Euro/mois,     ?????????????????? !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



youcef laghouati 06/07/2011 00:00



Oui Djamal non seulement certains n'avaient pas 20 ans mais n'avaient ni salaire colossal ni logement ni voiture de lux ni meme une alimentation riche comme beaucoup d'autres clubs; ils jouaient
pour la gloire du bled, les couleurs de l'équipe et à  "coeurs ouverts" GUELB juste pour l'honneur  comme emblème et en objectif. Youcef Laghouati.



Lazri Noureddine 05/07/2011 22:38



Salem!


Oui Messieurs ce sont nos heros! J'ai eu de la chance á l'age de 8-9 ans d'aller voir avec mon tres cher frere Mohamed un match de la JSML,et bien ce sont ces genies qui m'ont donné le gout du
foot.Je ma rapele tres bien de L'elegance de Si Ahmed Haoueche et de l'efficacité de "Mambo" Si Ahmed et bien sure de l'equipement aussi


En ce qui concerne l'entraineur ,permettez moi mes amis de vous dire qu'il ne sagit guere de la legende Hongroise Hidekkuti Nándor mais d'un autre Hongrois


qui a le meme nom que le stratege du foot Hongrois des annéés 50-60.


Pour vous dire,j'ai pu parler en personne en 2001 avec la legende Mr Hidegkuti avant sa mort en 2002/02 et il m'a confirmé ce que je vous ai signalé ci haut.


Donc l'ex. entraineur de la JSML etait un un autre Hidegkuti Nándor et non celui qui circule dans la memmoire de mes freres!


Vive la JSML.


 



Soukehal djamal abdenssaer 05/07/2011 20:50



et dire que certains joueurs n'avaient même pas vingt ans.



youcef laghouati 05/07/2011 20:18



Hélas la décadence s'affiche en nationale comme en locale, Nos héros de la JSML des années 70 et ceux de l'équipe Nationale des années 80 tout est fondu comme neige mais leurs glorieux souvenirs
ne s'effaceront jamais et pour toutes la vie; ils ont fait la gloire de notre foot-ball; comme ceux qui jadis ont fait la gloire de notre pays dans tous les domaines (Politique, économie,
diplomatie, éducation, justice, culture, information, sport bref tous les éléments de la vie CORRECTE et saine. Hommage à eux "morts ou vifs" Youcef Laghouati.



apoka 05/07/2011 20:13



belle epo que oui;;;; mais au lieu davencer en recule  



Krim BOUGUERRA 05/07/2011 16:51



juste une question pour nos amis du blog, si ces joueurs activaient actuellement a combien estimez vous leurs primes de signatures???


rien qu'a voir cette photo...ça me donne des frissons.


Krim BOUGUERRA.



Gouhiri Med Bachir 05/07/2011 14:26



Eh oui une grande équipe, a cette époque mon feu père avec hadj Ahmed Orif et d'autres étaient
bénévoles a conduire le Super Galion de l'équipe aux différents déplacements, ainsi que les Mercredi on recevais chez nous l'équipe de la JSML au grand complet pour voir le match du championnat
d'Allemagne ,et d'angletere a l'epoque de Remunigué Hoynes et Franch benkanbaouer



benbeyfoudil 05/07/2011 10:19



allah allah lescadron noir faisait la terreur dans tous les stades avec un drand gardien badro qyu n a jamais plonge.



Soukehal djamal abdenssaer 05/07/2011 07:06



Une grande équipe, un entraîneur Landor, un vrai, il pouvait te marquer un but des 40 mètres (n'est ce pas Hssissen, alias Boutaba).


C'était la belle époque, il pouvait tenir tête et rivaliser avec n'importe quelle équipe.


Je voudrais ici rendre hommage à Monsieur Tahar Bensalem qui avait réussi à avoir le championnat des Oasis avec la JSML sans avoir enregistré aucune défaite.


Belle époque vraiment.



Mohammed Hadj Aissa 05/07/2011 06:17



prestigieuse époque , c'est une époque unique qui n'a jamais pu se renouveller. Nous avions une belle équipe et l'entraineur hongrois y a été pour beaucoup sans oublier le grand talent de nos
joueurs . Merci Maklouf pour cette photo qui nous rappelle de beaux souvenirs.Mes amitiés à Amed Benhouache si tu le vois