LAGHOUAT: La marche reportée à aujourd’hui-par A.Bouhamam-

Publié le par LAGHOUATI

LAGHOUAT

La marche reportée à aujourd’hui

 

    

Laghouat n’a pas tenu son pari contre l’exploitation du gaz de schiste. En effet, annoncée pour avant-hier jeudi, la première action pacifique d’envergure contre l’exploitation du gaz de schiste n’a  finalement pas eu lieu. Joint par téléphone, Khencha B., un des principaux initiateurs de cette manifestation, nous a indiqué que celle-ci avait été reportée pour aujourd’hui. Selon la même source, il n’a pas été aisé durant la semaine écoulée de mobiliser les citoyens pour plusieurs raisons. Hormis les réseaux sociaux, notamment facebook, servant de moyens de communication, l’absence de local pour se réunir et les préparatifs des pouvoirs publics ayant précédé la visite du président du Sénégal Macky Sall à In-Madhi ont sensiblement réduit la liberté de mouvement des initiateurs de ce mouvement qui se veut pacifique. “Le chômage massif des jeunes, les passe-droits et les promesses non tenues ne sont pas les seuls griefs à l’endroit d’un pouvoir pris dans le piège de sa fuite en avant”, nous a déclaré  Hamid H. E., jeune ingénieur sans emploi. Les difficultés d’approvisionnement en eau potable de toutes les populations de cette région corroborent les appréhensions nourries autour du mégaprojet de transfert de l’eau In-Salah - Tamanrasset long de 700 kilomètres, inauguré en grande pompe par le pouvoir central, a-t-il ajouté. Ainsi, les citoyens, notamment les acteurs économiques, continuent à croire que loin de répondre aux besoins des populations, le chantier de l’exploitation du gaz de schiste semble plutôt dédié aux multinationales. Pour rappel, quelques dizaines de citoyens avaient brisé le mur du silence dans cette wilaya du Sud en organisant, à la fin de la semaine écoulée, un rassemblement de 9h30 à 12h, à Bab-Edzayer, au centre-ville, pour dire “non à l’exploitation du gaz de schiste”, avant de se disperser dans le calme. C’était une action, nous dit-on, qui se veut annonciatrice d’un grand mouvement de protestation pacifique hostile à l’exploitation du gaz de schiste.

B. A.