Le Diamant et la Rosée - par notre ami Christian-

Publié le par LAGHOUATI

   
      Un beau diamant, tombé des mains d'une princesse gisait
  dans un pré. Juste au-dessus de lui, brillait une goutte de
  rosée, timidement accroché à un brin d'herbe.
 
      Le soleil les faisait étinceler et la modeste goutte de
  rosée admirait la pierre de noble origine. Un gros scarabée
  en promenade reconnut dans le diamant un personnage de haute
  origine.
 
      - Seigneur, mes hommages.
      - Merci mon bon, répondit le diamant avec hauteur.
  En relevant la tête, le scarabée aperçut la goutte de rosée.
      - Une de vos parentes, je présume ? E il s'inclina une
  seconde fois.
 
      Le diamant partit d'un éclat de rire méprisant.
      - Quelle absurdité ! Déclara-t-il. Me mettre, moi, sur le
  même rang qu'un être vulgaire !
      Sa beauté n'est qu'imitation : elle brille mais ne dure
  pas.
      Et le diamant lança de tels feux que le scarabée fut
  ébloui. La pauvre goutte de rosée était humiliée.
 
  C'est alors qu'une alouette descendit en flèche et vint
  donner du bec contre le diamant.
 
      - Ah ! fit-elle désappointée, ce que je prenais pour
  une goutte d'eau n'est qu'un misérable diamant. Mon gosier
  est desséché, je vais mourir de soif.
      - Une de plus ou de moins... ricana le diamant.
      Mais la goutte de rosée venait de prendre une noble
  résolution.
      - Puis-je vous être utile, moi ? demanda-t-elle.
  L'alouette releva la tête.
      - Oh! ma précieuse amie, vous me sauveriez la vie.
      - Venez, alors.
      Et la goutte de rosée glissa du brin d'herbe dans le
  gosier altéré de l'alouette.
 
      Voilà une leçon que je n'oublierai pas pensa le scarabée
  en reprenant sa promenade. Le simple mérite vaut plus que le
  rang et la richesse sans modestie et sans dévouement. Il ne
  peut y avoir aucune réelle beauté sans cela.
 
  (c)2005, www.club-positif.com
 
  .............................................................
 
  "Le mérite console de tout"
  Montesquieu

Publié dans LES AMIS DU BLOG

Commenter cet article