Mohamed, As-tu vu ?

Publié le par LAGHOUATI

 

Mohamed, As-tu vu ?

As-tu vu, Mohamed, tous tes amis sont venus te dire adieu. Ils étaient tristes, certains cachaient à peine leurs larmes, d’autres pleuraient franchement. Ils sont venus par centaines t’accompagner pour t’exprimer leur amitié et pour te montrer combien tu leur es cher et que la place que tu occupes dans leurs cœurs n’est pas usurpée.

Tu es parti subitement comme si tu étais las et que tu voulais te reposer de la longue marche qui a été la tienne. Mais, Mohamed, ne penses-tu pas que nous avions encore besoin de toi, de ta présence, de tes articles sur le blog, de tes coup de fil incessants pour demander des nouvelles de tes nombreux amis, de tes conseils, de ton brin de sagesse qui transparait dans chacun de tes discours.

Ne penses-tu pas que nous avions encore un bout de chemin à traverser ensemble ? Pourquoi ce départ non-annoncé ?

Que dis-tu, Mohamed ? Tu dis que tu n’es pas parti ! Comment ça, Mohamed ? Mais nous venons, par centaines, t’accompagner à ta nouvelle demeure (pas la dernière) et nous t’avons dit nos adieux.

Il me répondit :

«  Je suis seulement parti par le corps pour changer de monde, il me fallait ce voyage, mais je suis toujours là parmi vous dans l’amitié que vous avez pour moi dans vos cœurs, dans le souvenir de nos jeunes années, dans les lettres que vous m’adressez à travers notre blog, dans vos prières et vos invocations ; comme vous voyez je n’ai jamais été aussi présent »

Au fait Mohamed, il faut que je te dise, Mohamed Brik t’envoie une lettre pour te dire ceci :

 « … Quant à moi il me reste à réaliser ton vœu émis lors de ta dernière visite dans mon exploitation agricole celle de planter dans ton jardin une "hachana" de la variété "Betekhbala" que tu avais identifiée lors de nos interminables ballades,

Repose en paix cher Ami, ce palmier ornera bientôt ce jardin que tu aimais tant ( Inchaallah ),un jardin qui bien entendu n'a aucune commune mesure avec le Jardin Eternel qu'Allah destine aux hommes de bien tel que toi.

Repose en Paix cher Ami ».

Voilà je te laisse pour le moment. Je reviendra  à chaque fois que je peux pour te donner des nouvelles de nos amis, de Laghouat que tu chérissais tant et évidemment du blog.


Repose-toi bien, tu en as bien besoin ! Et à bientot !


Mohamed Hadj Aissa

 

Publié dans Mohamed HADJ AISSA

Commenter cet article

Samir 11/01/2011 21:31


Merci Hadj moi aussi j'ai eu cette impression de dialoguer avec Si Med qu'il repose en paix il est parti au devant en éclaireur baliser pour nous les vertes routes du Paradis Samir Amirouche
Ouramdane Azzouza