Quelques personnalités de Laghouat- par H.A.Djoudi-

Publié le par LAGHOUATI

 

TAKHI HADJ BRAHIM

Copie de lagh000010 (183)

PERSONNALITES DE LAGHOUAT

 

1-Hadj Brahim Takhi était  un de mes oncles maternels !

 Qui des Laghouatis ne connaissait  pas si Hadj Brahim, toujours avec sa bicyclette sillonnant la ville de Laghouat pour soigner des malades en leur faisant  des injections ou leur changer un pansement.

 Il était d’une gentillesse extrême ave   tout le monde,

Il était d’une grande classe, honnête, généreux, intègre, un grand et vrai Laghouati bref un TAKHI.

 

2- Hadj Bachir Zenikhri, lui aussi connu pour son amour de la photo, il est le premier photographe à Laghouat et dans tout le sud Algérien.

 

3- Nos deux Oulémas Le Chahid Ahmed Chatta et Si El Hocine Zahia Membres de l’association des Oulémas Musulmans avec Hadj Boubakeur HadjAissa El Aghouati et beaucoup d’autres.

Allah yarhem El Djamii  

 

DJOUDI HADJ ALI

 

Publié dans HADJ ALI DJOUDI

Commenter cet article

Benyagoub 02/04/2011 13:55



c'étaient des gens simples et si érudits et pleins de sagesse 



Rayane 02/04/2011 11:26



bon retour au bercail si Ahmida et nos condoléances à si Mechattah 



mechattah Ahmed 01/04/2011 19:20



Je viens de perdre mon frère cadet Med Rachid à la suite d'un âme et l'acceuille dans son vaste paradis - Ina lilah wa ileihi rajioun



Ahmida Mimouni 01/04/2011 18:40



Je n'ai pas lu ce commentaire (je voudrais bien le faire) mais cet ancien condisciple a établi maintenant le contact direct; merci si Hadj



Soukehal Djamal abdenasser 01/04/2011 12:40



Bon retour si ahmida


 



Ahmida Mimouni 01/04/2011 12:14



Petite précision: le premier photographe est Mimouni Haoussine ben Hadroug, bien avant la naissance même de Bachir Zenikheri. Comme les deux hommes étaient cousins germains, il n'est pas exclu
que le métier soit passé de l'un à l'autre, de l'aîné au cadet, bien entendu. Ce sera le cas plus tard entre leurs proches parents, les Guelloula.



LAGHOUATI 01/04/2011 12:20



Sabah el kheir si Ahmida, j'en apprends toujours avec vous . Votre absence a pesé sur le blog ces derniers jours.Il y a quelqu'un qui a fait un commentaire , il y a une semaine à peu près, et qui
s'adressait à vous pour savoir si c'était vous qui a été son camarade de classe en France , il y a bien longtemps, je ne sais pas si vous l'avez lu?


je viens de le trouver , le voilà


"@Ahmida Mimouni , une question très personnelle : seriez vous ce condisciple qui fréquentait, comme moi, les cours de Robert Schnerb au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand ? J'aime bien
votre commentaire. A nos souvenirs communs j'espère. G.F. "



malek 31/03/2011 11:32



اللهم اجعلنا ان نكون خير خلف لخير سلف



Daoudi 31/03/2011 10:57



ils étaient tellement merveilleux mais notre condescendance à leur endroit est à blamer 



MOHAMMED HADJ AISSA 31/03/2011 10:56



Allah yarhamhoum , ils sont partis mais ils ont laissé leurs empreintes indélébiles mais quand si Elhocine verra-t-il son nom sur le fronton d'une école, d'une rue ou d'un édifice public?



Brahimi 31/03/2011 09:32



des oriflames voila ce qu'ils étaient 



Mebarki 31/03/2011 09:23



des icones ils étaient et ils resteront à jamais de veritables icones 



Soukehal Djamal Abdenasser 31/03/2011 06:58



Ils avaient gagné le respect des autres. Ils représentaient la crème Laghouatie. Pieuses pensées pour nos maîtres.