S'agit-il bien de Monsieur Auzet , l'ancien instituteur de nos deux amis?

Publié le par LAGHOUATI

 

Ce matin nos amis Hadj Kaddour Benbehaz et Hadj Ahmed Mechattah ont évoqué leurs tendres et doux souvenirs d'écoliers dans les années 50 . Ils ont parlé de leur enseignant Jacques Auzet . Hadj Ahmed a signalé dans son commentaire qu'il était toujours en relation avec son ancien instituteur . Cela m'a incité à effectuer des recherches dans Google et voici l'article que j'ai trouvé sur Monsieur Auzet . S'agit-il bien de leur enseignant ? C'est à nos deux chers amis de nous le dire !

 

« La rivière et le rocher »

 

auzet.png

Jacques Auzet et ses deux ouvrages.

Jacques Auzet, ancien professeur de lettres, principal de collège honoraire retiré à Aurillac, a publié Orphée.

Cet ouvrage a été précédé en 1989 d'une autre publication, La rivière et le rocher, dont une nouvelle édition vient de voir le jour.

Né dans les années 30, près de la forge que tient son grand-père, Jacques Auzet découvre la vie à Neussargues. Aussi, La rivière et le rocherreprésente les deux types de population qui sont réunis à Neussargues : la population sédentaire, celle des paysans établis depuis des générations, et celle du carrefour ferroviaire et routier arrivée avec le train dans les années 1880.

Enfant de Neussargues, Jacques Auzet a décrit dans son premier livre la rencontre de ces deux mondes en constituant une galerie de portraits hauts en couleur. En évoquant le monde d'autrefois, c'est sa propre enfance qu'il fait revivre.

À la différence de La rivière et le rocher, Orphée n'est pas une évocation autobiographique. Il s'agit d'une allégorie. Au lieu d'une description linéaire des événements, l'auteur compose une sorte de concerto littéraire : les mots et les idées, les sentiments et les sensations, les souvenirs et les impressions se répondent selon la technique du contrepoint. Ici, pas de chapitres, pas de titres, pas de transitions pour reposer l'esprit. La seule aide proposée est un signet fourni avec le livre pour rappeler l'endroit où l'on s'est arrêté et reprendre l'histoire… un peu plus tard.

Pratique. Les ouvrages sont disponibles à la librairie Point Virgule à Aurillac, la librairie Aux belles pages à Murat, et à la maison des services et du tourisme et médiathèque à Neussargues.

 

 

Publié dans SOUVENIRS

Commenter cet article

Mechattah ahmed 14/01/2015 21:29


Oui Hadj Mohamed c'est bien AUZET Jacques ! mais il a vieilli ! Je me rappele très bien de lui ! Il me donnait des cours du soir chez lui après les heures de classe ! J'avais les larmes aux yeux
quand je l'ai vu ! Il est venu me voir une fois en visite à Ouargla quand j'étais à l'inspection académique avec sa femme et son fils !